1 min de lecture Revue de presse

La virée de Sarko au Tchad

Dans le journal lundi : Bercy invite à prendre son vélo, et le voyage express de Nicolas Sarkozy au Tchad.

Thierry Guerrier

C'est incontournable, ce matin, dans la presse : nous allons revenir sur la virée express, au Tchad, du président de la République, ("Sarkozy l'africain", comme le titre France-Soir). Mais auparavant, parlons... vélo ! Puisque c'est désormais le mode de transport préconisé par la ministre de l'Economie elle-même...

"Le pétrole coûte trop cher ? Eh bien, roulez à vélo !"... Cette déclaration, ce week-end, de Christine Lagarde (qui n'a pas fini de laisser pantois les industriels français de l'automobile) est d'autant plus ébouriffante que les pouvoirs publics n'ont pas toujours été visionnaires en la matière... loin de là ! Ecoutez bien. Le fameux système Vélib', à Paris (ou Vélov' à Lyon), qui fait fureur en ce moment, est en fait une invention d'un ingénieur italien, vieille de... vingt ans ! Pire, encore : ce système de vélos en libre service avait "déja" été proposé aux autorités françaises par ce "Géo-trouve-tout" latin. A l'époque, elles lui avaient ri au nez... Cette histoire, assez cocasse, est racontée par le grand quotidien de Milan, la capitale économique de l'Italie (Il sole-24 ore).

Dans les années 80, donc, un diplômé de l'école polytechnique italienne, Pedro Kannoff, qui vit à Milan, propose au maire de la ville un plan de transport révolutionnaire, destiné à faire baisser la pollution de façon draconnienne et à réduire la circulation. C'est le système Vélib' avant la lettre : des bicyclettes mises à la disposition du public par la ville et accessibles avec une carte à puce, pour quelques lires. Aujourd'hui, ça parait évident, mais je vous rappelle qu'on est en 1985. Cet ingénieur y croit dur comme fer et dépose même le brevet. Mais chez lui, en Italie, personne ne le suit et personne ne veut surtout, financer son idée. Alors que fait-il ? (et c'est là que l'affaire est encore plus saisissante) Notre ingénieur qui a des contacts à Paris, décroche un rendez-vous à l'Elysée en 1989, où il espère convaincre les conseillers de François Mitterrand, alors président de la République. Il est persuadé que les Français, eux, seront plus visionnaires.

Mais Pedro Kanoff en sera pour ses frais : le 16 octobre 89, il sera reçu quinze petites minutes en tout et pour tout, par Jacques Attali, qui va le congédier en lui disant : "Nous ne sommes pas fous... Ce que vous proposez va contre l'industrie de l'automobile et du pétrole. et nous ne pouvons pas le faire". On connait la suite de l'histoire. Le brevet du futur "Vélib'" est tombé dans le domaine public depuis, et il fait aujourd'hui la fortune de Decaux...

Finalement, Christine Lagarde est révolutionnaire, en prenant le contre-pied des industriels ?!

En fait, la ministre de l'Economie ne va pas fâcher grand monde avec ses déclarations. Si l'on en croit La Tribune ce matin, les industriels de l'automobile ont déjà intégré, depuis longtemps, dans leurs stratégies la fin du "tout voiture" dans notre société. Et savez-vous ce qui préoccupe le plus les fabricants, le petit signe qui leur fait dire qu'il faut tout changer ? Eh bien c'est le budget des jeunes et même des ados, qui préfigure leurs futures dépenses. Ils ne mettront quasiment plus d'argent dans un budget "auto". En tout cas, beaucoup moins que dans le portable, l'ordinateur et la musique. Au japon, un jeune investit en moyenne jusqu'à 100 euros dans le numérique, quand une petite voiture en vaut 200 par mois. C'est le "tout numérique" qui est en train de tuer le vieux rêve de la voiture (à soi), comme chez les jeunes d'autrefois...

Retour au voyage express de Nicolas Sarkozy au Tchad. La presse ocille entre ironie et soutien, ce matin.

"Bienvenue sur Air Sarko", titre Libération. "Un dimanche au Tchad", titre Le Parisien-Aujourd'hui en France. Ca vous donne tout de suite la tonalité. Il y a même ceux qui vont jusqu'à traiter le président de la République de... Zorro, comme Jacques Camus, dans La République du Centre, journal d'Orléans notamment, qui n'y va pas par quatre chemins. Pour cet éditorialiste : "Encore une fois, dit-il, Nicolas Sarkozy n'a besoin de personne, pas même de Cécilia". Pourtant, selon lui, le président tchadien, Idriss Déby, despote, n'avait pas besoin qu'on lui déroule le tapis rouge. C'est donc Zorro au secours des zozos", conclut l'édiorialiste en reférence à l'"Arche de Zoé".

Mais certains journaux préfèrent chercher la vraie raison, selon eux, de ce déplacement, derrière la médiatisation et le spectaculaire. Quelque chose de moins officiel. Et la clé, selon Jean Guisnel, dans Le Télégramme de Brest, il faut aller la chercher dans la diplomatie. Pour ce spécialiste des affaire de défense, il fallait avant toute chose rassurer et se garder les bonnes grâces d'un président africain qui a un rôle stratégique avant la grande opération militaire que va lancer la France pour sécuriser la frontière du Tchad et du Soudan. "Nicolas Sarkozy n'a pas forcément été mal avisé", conclut donc Jean Guisnel. Une petite note qui dénote, ce matin, dans ce concert de sarcasmes.

Une petite note plus souriante pour finir ?

Oui, c'est à la une du Courrier Picard, qui célèbre la beauté de sa Miss Picardie. Car c'est le début, en ce moment, des concours des Miss régionales, dans toute la France. Vous verrez donc Julie, 22 ans, superbe, affriolante. Julie, Miss Picardie, en bikini... Pour faire oublier Sarkozy...

Lire la suite
Revue de presse Tchad Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
13658
La virée de Sarko au Tchad
La virée de Sarko au Tchad
Dans le journal lundi : Bercy invite à prendre son vélo, et le voyage express de Nicolas Sarkozy au Tchad.
https://www.rtl.fr/actu/la-viree-de-sarko-au-tchad-13658
2007-11-05 08:48:00