1 min de lecture Société

La SNCF délocalise discrètement une partie de ses activités informatiques

La SNCF ne s'en est pas vantée, mais elle vient de délocaliser une partie de ses activités informatiques en Europe de l'Est et en Espagne. C'est "Le Parisien - Aujourd'hui en France" qui révèle l'information dans son édition de jeudi. Jusqu'à présent, la tâche était confiée à des sous-traitants privés basés à Lille et Lyon. Mais l'américain IBM a récupéré le contrat. Selon les syndicats, 500 emplois risquent de disparaître d'ici l'année prochaine. Voilà qui fait désordre pour une grande entreprise publique, au moment où le combat contre le chômage et la lutte contre les délocalisations sont brandis en étendards par le gouvernement.

Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7752612208
La SNCF délocalise discrètement une partie de ses activités informatiques
La SNCF délocalise discrètement une partie de ses activités informatiques
La SNCF ne s'en est pas vantée, mais elle vient de délocaliser une partie de ses activités informatiques en Europe de l'Est et en Espagne. C'est "Le Parisien - Aujourd'hui en France" qui révèle l'information dans son édition de jeudi. Jusqu'à présent, la tâche était confiée à des sous-traitants privés basés à Lille et Lyon. Mais l'américain IBM a récupéré le contrat. Selon les syndicats, 500 emplois risquent de disparaître d'ici l'année prochaine. Voilà qui fait désordre pour une grande entreprise publique, au moment où le combat contre le chômage et la lutte contre les délocalisations sont brandis en étendards par le gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/la-sncf-delocalise-discretement-une-partie-de-ses-activites-informatiques-7752612208
2012-09-20 07:47:00