1 min de lecture Social

La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne placée en liquidation

C'est un véritable coup de massue pour les salarié de la raffinerie Petroplus, à Petit-Couronne. Le tribunal de commerce de Rouen a décidé mardi la liquidation judiciaire du site en redressement judiciaire depuis janvier dernier. Quelque mille emplois (sous-traitants compris) sont concernés par cette décision. L'intersyndicale avait pourtant estimé récemment que "les voyants sont au vert". Un délai est néanmoins accordé jusqu'au 5 novembre pour trouver un repreneur.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Olivier Geay

"On a été lâchés !"

Le tribunal "a décidé la liquidation", a déclaré Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC., en présence de 100 à 200 salariés réunis devant le tribunal qui ont hué cette décision.

Le tribunal s'était donné le 1er octobre un délai supplémentaire pour étudier les deux offres de reprises du site, déposées par les sociétés Alanfandi Petroleum Group (APG) et Net Oil. Aucune d'entre elles n'a été retenue, ce qu'a regretté le représentant syndical. Quelque 470 personnes travaillent actuellement sur place.

"Il y a encore des repreneurs potentiels mais je vois mal la possibilité d'ici au 5 novembre" de trouver la solution, a poursuivi Yvon Scornet. "On a été lâchés, même du côté du procureur. Il n'y a plus rien", a-t-il poursuivi avant d'ajouter : "Mais on va continuer à se battre pour trouver un repreneur".

Ouverte en 1929 au bord de la Seine, cette raffinerie a été placée en redressement judiciaire le 24 janvier à la suite de la faillite de sa maison-mère suisse.

Elle avait redémarré sa production à la mi-juin, après la signature d'un contrat temporaire d'une durée maximale de six mois avec le groupe Shell, son ancien propriétaire.

Lire la suite
Social Emploi Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants