1 min de lecture Accident

La neige paralyse le nord-ouest de la France, trafic toujours délicat mercredi

A moins de 10 jours du printemps, des chutes de neige exceptionnelles ont paralysé mardi le nord et l'ouest, semant le chaos dans les transports jusque dans la région parisienne et causant la mort de deux personnes en Bretagne et en Normandie. La perturbation neigeuse va descendre progressivement mercredi vers le sud et l'est en donnant des quantités de neige moins importantes, selon Météo France, mais la situation demeurait très problématique dans des départements comme la Manche et le Calvados, qui restaient en vigilance rouge.

La circulation est difficile à cause de la neige
La circulation est difficile à cause de la neige Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

SUIVEZ LES CONDITIONS DE CIRCULATION EN TEMPS REEL

SUIVEZ LES CONDITIONS METEO EN TEMPS REEL

En Normandie, l'épisode a même été qualifié "d'historique"


TGV, Eurostar, Thalys suspendus, RER perturbés en Ile-de-France au point que la SNCF a appelé les Franciliens à renoncer à se rendre à leur travail, routes et autoroutes coupées par des congères, naufragés de la route par milliers, en particulier dans la Manche et le Pas-de-Calais, des centaines de voitures patinant dans les grandes agglomérations et à leurs abords, des pannes d'électricité : la pagaille a atteint mardi un niveau inusité. Un avion de la compagnie Tunisair transportant 140 personnes a fait une sortie de piste à l'atterrissage à Orly, sans faire de blessés. En Normandie, l'épisode a même été qualifié d'"historique" par les météorologues au vu de son ampleur locale.
  
Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a indiqué qu'il n'y avait "pas de retour prévisible à la normale demain (mercredi) pour le moment" sur le trafic ferroviaire en France, et annoncé "quatre décisions exceptionnelles" pour héberger dans la nuit des voyageurs bloqués. Quatre "rames dortoirs" seront ainsi mises à disposition à Paris-Nord et Paris-Austerlitz, à Lille-Europe et en gare de Caen, selon la SNCF, qui a mobilisé par ailleurs un millier de chambres d'hôtel.  En Seine-Maritime, 800 personnes étaient bloquées dans les gares. Les trains circulaient à nouveau normalement sur les lignes Paris-Rennes et Paris-Nantes.

Progressif retour à la normal mercredi pour les TGV, les RER toujours perturbés

Mardi soir, la SNCF a annoncé que le trafic des TGV devrait revenir progressivement à la normale mercredi, mais sur la ligne nord les TGV, Thalys et Eurostar ne devraient pas circuler avant 08H00Toutefois en Normandie et en Picardie, où les chutes de neige ont été importantes, "des perturbations sur les Intercités et les TER subsisteront néanmoins en raison du grand froid".

A Paris, Rouen, Caen et Lille, des gares resteront ouvertes toute la nuit "pour assurer la prise en charge des voyageurs en rupture d'acheminement", ajoute le communiqué. En Ile de France, où 3.800 trains ont roulé mardi malgré les mauvaises conditions météorologiques, le trafic des RER restera perturbé mercredi, avec 3 trains sur 4 sur la ligne A, 2 trains sur 3 sur la B et la C, seulement un train sur deux sur la ligne D et 4 trains sur 5 sur la E.

  Un mort à Saint-Brieuc, trêve hivernale des expulsions prolongée de 15 jours

Face à ces "intempéries exceptionnelles", le président François Hollande, a fait savoir qu'il attendait que "soient mis en place des dispositifs exceptionnels", et le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a décidé d'activer la Cellule interministérielle de crise (CIC) de Beauvau. Le gouvernement a décidé de prolonger de quinze jours la trêve hivernale des expulsions locatives. A Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), un homme de 58 ans a été retrouvé mort au pied d'un immeuble, probablement de froid. La neige a sans doute aussi fait une victime de 35 ans à Port-en-Bessin (Calvados), une personne qui "avait une fragilité", selon la préfecture.

27 départements dans un tiers nord de la France sont classés en vigilance orange par Météo France, tandis que la Manche et le Calvados sont passés en vigilance rouge jusqu'à 21H00 mardi. Dans la Manche, la couche de neige a atteint par endroits 60 cm avec des congères de plus de 1,5 m. Une dizaine de toits de magasins se sont effondrés sous le poids de la neige dans ce département, et à Caen, c'est celui d'un hall d'exposition qui a plié.

Revivez la journée de mardi

  
La neige s'abat sur le nord de la France

La Manche est le département qui pose le plus de difficultés

Quelque 66.000 foyers étaient encore privés d'électricité mardi soir en France, dont 47.000 en Basse-Normandie, selon ERDF qui vise un rétablissement total mercredi soir à 22h00. La Manche est le département qui pose le plus de difficultés, avec notamment 16 communes totalement privées de courant, mais l'envoi de camions militaires devrait permettre d'accéder aux lignes, a expliqué ERDF à Delphine Batho, la ministre de l'Energie, en visite à Caen.

Sur toute la zone, la circulation restait très difficile mardi en début de soirée, avec de nombreuses autoroutes coupées tour à tour. Près de 56 km de bouchons cumulés étaient enregistrés sur l'autoroute A1 dans le sens Paris-Lille, à partir d'Arsy (Oise), selon la préfecture de l'Oise. Un automobiliste, coincé sur ce secteur "depuis 3h00 mardi matin", "sans eau, sans nourriture, sans couverture", a dit avoir "besoin de 100 pelles pour dégager une voie et permettre de faire passer une saleuse".
  
Plusieurs départements ont interdit ou restreint la circulation des poids lourds. Selon le préfet du Nord délégué à la défense et à la sécurité, Christian Chocquet, 1.500 poids lourds et 500 voitures ont été stockés sur l'autoroute A2, au sud de Cambrai (Nord), et 180 poids lourds et 100 voitures étaient toujours bloqués en fin d 'après-midi sur l'A16. 300 naufragés de la route devaient être hébergés à Marquise (Pas-de-Calais).
  
La carte de vigilance de Météo France, actualisée à 16h mardi 12 mars

Partout, les préfets recommandent aux usagers de rester chez eux

Dans l'ouest de la France, "1.700 personnes ont été hébergées et les conditions de circulation sont délicates à très difficiles dans cinq départements (Côtes-d'Armor, Manche, Calvados, Seine-Maritime, Mayenne)", selon la préfecture zonale. Partout, les préfets recommandent aux usagers de rester chez eux. Les cours ont été annulés pour mardi et mercredi dans la plupart des établissements scolaires du Nord/Pas-de-Calais, et les établissements scolaires et les universités seront fermés mercredi dans la Manche et le Calvados.

Les transports scolaires ont été à nouveau suspendus mercredi dans le Nord/Pas-de-Calais, la Picardie et dans les Ardennes. Les aéroports de Cherbourg, Deauville, Lannion, Le Havre et Rouen, Caen, Dinard et Saint-Brieuc sont fermés. A Orly et Roissy, malgré les chutes de neige en continu sur les pistes, le trafic était seulement réduit de 20 à 25%. A Paris et dans sa région, la situation semblait s'améliorer en fin de journée.
  
La SNCF veut faire rouler des rames sur l'ensemble de ses lignes de banlieue, même si des retards et des modifications de dessertes restent à prévoir pour les Franciliens rentrant du travail. La RATP a annoncé un retour à un trafic "quasi normal" sur son tronçon du RER A et du RER B. Le métro circulait normalement, mais seules deux lignes de bus sur trois étaient en fonctionnement mardi soir. Le fait que nombre de Parisiens soient en vacances et que d'autres aient renoncé à braver la neige a sans doute évité à la capitale des embarras pires encore.

Le point sur la situation à 17h, la zone de neige, les perturbations

Déneigement IDE

Envoyez-nous vos photos/vidéos de cet épisode neigeux :
Temoins

Lire la suite
Accident Hiver 2012-2013 Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759410393
La neige paralyse le nord-ouest de la France, trafic toujours délicat mercredi
La neige paralyse le nord-ouest de la France, trafic toujours délicat mercredi
A moins de 10 jours du printemps, des chutes de neige exceptionnelles ont paralysé mardi le nord et l'ouest, semant le chaos dans les transports jusque dans la région parisienne et causant la mort de deux personnes en Bretagne et en Normandie. La perturbation neigeuse va descendre progressivement mercredi vers le sud et l'est en donnant des quantités de neige moins importantes, selon Météo France, mais la situation demeurait très problématique dans des départements comme la Manche et le Calvados, qui restaient en vigilance rouge.
https://www.rtl.fr/actu/la-neige-paralyse-le-nord-ouest-de-la-france-trafic-toujours-delicat-mercredi-7759410393
2013-03-12 20:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cr34hqjjbAbdiGMQGF_vxQ/330v220-2/online/image/2013/0312/7759393910_la-circulation-est-difficile-a-cause-de-la-neige.jpg