3 min de lecture Ça se passe chez moi

La Maison-école du Grand-Meaulnes : "Avec cette baguette, on tapait sur les oreilles des petits garçons"

EN IMAGES - C'est à Epineuil-le-Fleuriel, dans le département du Cher, que l'on peut admirer la Maison-école du Grand Meaulnes. Elle est aujourd'hui transformée en musée.

Christian Panvert Journaliste RTL

Ce vendredi 12 juillet 2013, la treizième étape du Tour de France emmène les coureurs de Tours, en Indre-et-Loire, à Saint-Amand-Montrond, dans le Cher. Au menu : un tracé de plaine de 173 kilomètres, une nouvelle fois favorable aux sprinteurs. Sur le parcours : la Maison-école qui a inspiré l'unique roman d'Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes, dont on fête cette année le centenaire de la parution. Elle se trouve à Epineuil-le-Fleuriel, dans le Cher.

>
La Maison-école du Grand-Meaulnes : "Avec cette baguette, on tapait sur les oreilles des petits garçons" Crédit Média : Christian Panvert | Durée : | Date :
Vue de la Maison-école du Grand-Meaulnes
Vue de la Maison-école du Grand-Meaulnes Crédit : Christian Panvert

La salle de classe conservée en l'état

C'est une longue maison sous des vignes vierges que l'auteur découvre en 1891. Il a alors 5 ans. Son père vient d'être nommé directeur de l'école de garçons. Il va suivre ici ses études primaires. Devenu adulte, il a puisé dans ses souvenirs pour écrire son célèbre ouvrage devenu une référence dans la littérature française.

Le bureau de l'instituteur
Le bureau de l'instituteur Crédit : Christian Panvert

Après avoir découvert la cour du préau, à taille d'enfant, on pousse ensuite la porte des classes. Tout est conservé en l'état : le poêle à bois, les lampes à pétrole, le tableau noir, les pupitres et les encriers.

On se croirait revenu cent ans en arrière !
On se croirait revenu cent ans en arrière ! Crédit : Christian Panvert

Certains cahiers sont ouverts sur des dictées. Près du bureau de l'instituteur, on trouve une drôle de baguette en osier. "C'est très souple comme bois. C'était pour les châtiments corporels", explique Maryline Touzet, bénévole et organisatrice de la fête du Grand Meaulnes. "Avec cette baguette, on tapait sur les oreilles des petits garçons. Cela faisait très mal".

À lire aussi
Les correspondants RTL en région Ça se passe chez moi
Christophe Chevènement : "Je suis tombé amoureux de la pierre"

Autre objet qui provoque l'hilarité des petits visiteurs de la pièce : le bonnet d'âne. "Ce n'était pas une très grosse punition. Quand on avait le bonnet d'âne, on ne riait surtout pas, on avait les mains dans le dos et on baissait la tête", ajoute notre guide.

Avec le bonnet d'âne sur la tête, on ne rit pas et on baisse les yeux !
Avec le bonnet d'âne sur la tête, on ne rit pas et on baisse les yeux ! Crédit : Christian Panvert

Pour les enfants d'aujourd'hui, c'est une autre planète

Richard, instituteur
Partager la citation

"Pour les enfants d'aujourd'hui, c'est une autre planète", lance Richard. Cet instituteur d'une commune proche a emmené ses élèves pour qu'ils comprennent ce qu'était l'école au début du siècle dernier. "Même pour nous, c'est difficile de bien imaginer", ajoute le professeur, qui explique que le seul bâton en osier qu'il utilise "c'est juste pour montrer les cartes".

Richard et ses élèves en visite dans la maison du Grand-Meaulnes
Richard et ses élèves en visite dans la maison du Grand-Meaulnes Crédit : Christian Panvert

Direction ensuite la mansarde où dormait le jeune Alain-Fournier. "A l'époque, on n'a pas d'électricité, on s'éclaire avec la bougie", indique Maryline Touzet aux jeunes enfants. "Toute la nuit, il avait des ombres gigantesques sur ces murs. Vous avez des chauves-souris dans ce bâtiment. Je peux vous assurer qu'il avait très peur ici. Il frappait avec un bâton pour prévenir ses parents quand il avait des angoisses".

L'abbaye de Noirlac et le château d'Ainay-le-Vieil

Autre site à voir dans la région : l'abbaye de Noirlac - l'une des plus belles de France -, qui date du XIIème siècle (pour rappel, nous sommes sur la route historique Jacques-Coeur).

Plus près encore de la Maison-école du Grand Meaulnes se trouve le château d'Ainay-le-Vieil : un château-fort avec douves, corps de garde, chemin de ronde. La même famille habite les lieux depuis 1467. Elle y montre les souvenirs que les siècles ont accumulés, de Colbert à Napoléon.

Balade en forêt de Tronçay

Ne manquez surtout pas de vous balader dans la forêt de Tronçay, l'un des plus beaux massifs forestiers de France (11.000 hectares). Vous pourrez admirer des arbres majestueux âgés de plus de 300 ans. Un bon bol d'air et de chlorophylle, idéal pour recharger les batteries.

En savoir plus

La Maison Ecole du Grand Meaulnes
Place de la Mairie
18360 - Épineuil-le-Fleuriel
Tél : 02 48 63 04 82
http://www.grandmeaulnes.eu

Château d'Ainay-le-Vieil
Rue de Drevant
18200 - Ainay-le-Vieil
Tél : 02 48 63 36 14
chateau-ainaylevieil.fr

La Forêt de Tronçay.

www.allier-auvergne-tourisme.com

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ça se passe chez moi Info Patrimoine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants