2 min de lecture Info

Le maire qui refuse de marier des homos va "reconsidérer sa position"

Le maire du village basque d'Arcangues, qui refuse de marier un couple d'homosexuels, a annoncé vendredi 14 juin qu'il allait bientôt se réunir avec l'exécutif municipal pour "reconsidérer sa position".

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Mariera, ou mariera pas? Le maire du village basque d'Arcangues, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui refuse de marier un couple d'homosexuels, a annoncé vendredi 14 juin qu'il allait bientôt se réunir avec l'exécutif municipal pour "reconsidérer sa position".

Mais rien ne présage de sa réponse. Car l'exécutif municipal d'Arcangues a décidé de "s'accorder un temps de réflexion afin de ne pas céder au tribunal médiatique". Le maire (Divers droite) Jean-Michel Colo, 60 ans, a indiqué qu'après une réunion jeudi soir avec ses six adjoints, il avait décidé d'"avancer à son rythme". "Les adjoints m'ont renouvelé leur confiance et leur solidarité dans le refus de célébrer des mariages gay", a-t-il indiqué, précisant avoir averti le préfet des Pyrénées-Atlantiques de sa décision.

La pression s'est accrue ces derniers jours sur Jean-Michel Colo, après l'écho médiatique donné à son refus, annoncé le 7 juin, de marier un couple homosexuel, en vertu d'une loi sur le mariage pour tous qu'il juge "illégitime". Il s'est attiré les condamnations de maintes associations et partis politiques, mais aussi les menaces du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui a rappelé que les maires réfractaires s'exposaient à des "sanctions importantes".

Cartes d'électeurs retournées

À lire aussi
Des enfants jouent dans une fontaine pendant une canicule (Illustration) météo
Canicule : Météo France place 21 départements en vigilance orange


Deux conseillères municipales du village de 3.000 habitants, Arbella d'Arcangues et Isabelle Benmergui, avaient offert une solution cette semaine au maire et à ses adjoints, en proposant de procéder l'une ou l'autre au mariage gay par délégation. Les deux hommes concernés, Guy Martineau-Sepel et Jean-Michel Martin, ont exprimé vendredi leur impatience: "Le temps de la réflexion pour Jean-Michel Colo et ses adjoints est passé. Ils jouent avec nos nerfs. Nous sommes meurtris et il n'y a pas que nous, si l'on en croit les appels que nous recevons", a déclaré  Guy Martineau-Sepel.

"Soit ils disent oui, soit ils disent non. Il n'y a pas à attendre. Nous allons déposer notre dossier à l'état civil à la mairie", a ajouté  Guy Martineau-Sepel qui avec son compagnon avait adressé une lettre le 10 juin à la ministre de la Justice Christiane Taubira, dans lequel ils lui retournent leurs cartes d'électeurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762342388
Le maire qui refuse de marier des homos va "reconsidérer sa position"
Le maire qui refuse de marier des homos va "reconsidérer sa position"
Le maire du village basque d'Arcangues, qui refuse de marier un couple d'homosexuels, a annoncé vendredi 14 juin qu'il allait bientôt se réunir avec l'exécutif municipal pour "reconsidérer sa position".
https://www.rtl.fr/actu/la-maire-qui-refuse-de-marier-des-homos-va-reconsiderer-sa-position-7762342388
2013-06-14 17:40:27