1 min de lecture Santé

La consommation d'antibiotiques repart à la hausse

Les antibiotiques, ça redevient automatique ? Depuis quelques années, la consommation d'antibiotiques repart de plus belle. Les messages "choc" sont bien connus des Français, mais il faut sans cesse rabâcher les choses, faire de la pédagogie. Les vieux réflexes ont du mal à partir, et les médecins doivent convaincre les patients au quotidien.

Les médecins français prescrivent encore trop d'antibiotiques
Les médecins français prescrivent encore trop d'antibiotiques Crédit : AFP / B. Guay
Tony Cousin et Carole Laporte-Many

Des mauvaises habitudes tenaces

Une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) s'intéresse à la consommation d'antibiotiques en France de 2000 à 2010.

Au cours des dix dernières années, l'étude montre une baisse de leur consommation, tant en ville qu'à l'hôpital. Cette baisse a cependant été plus marquée au début de la période et, depuis quelques années, une tendance à la reprise se manifeste.

Des disparités régionales, mais aussi hommes-femmes

Des disparités existent : régionales et liées au sexe. Ainsi, des régions comme les Pays-de-la-Loire ou Rhône-Alpes se situent parmi celles dont les niveaux de consommation sont les plus modérés (quoique celle-ci demeure supérieure à la moyenne européenne), tandis que d'autres comme le Nord-Pas-de-Calais et, plus généralement, les régions du nord de la France, sont celles où la consommation d'antibiotiques est la plus élevée.

Mais les disparités observées ne sont pas seulement régionales. Elles sont également liées au sexe et à l'âge. La consommation des femmes est plus élevée que celle des hommes et elle varie fortement selon les tranches d'âge, relève l'étude. Les Français restent parmi les plus gros consommateurs d'antibiotiques en Europe.

La consommation d'antibiotiques en France

Lire la suite
Santé Vie pratique Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants