1 min de lecture Commémoration

L'amitié France-Allemagne, un "trésor" pour Nicolas Sarkozy (vidéo)

Deux jours après avoir célébré à Berlin les vingt ans de la chute du Mur, Nicolas Sarkozy a retrouvé Angela Merkel mercredi matin à Paris pour fêter la fin de la Grande Guerre, lors d'une cérémonie inédite conçue comme un nouvel épisode de l'amitié franco-allemande. Lors d'un discours, Place de l'Etoile, le Président français a préconisé, devant la chancelière, une "association de plus en plus étroite" des politiques de les deux pays, dont l'amitié est un "trésor".

Béatrice Hadjaje et Blandine Milcent

Le reportage vidéo de nos confrères de RTLinfo.be

A 10h30, Nicolas Sarkozy a accueilli Angela Merkel à l'Elysée. Puis ils ont remonté côte à côte l'Avenue des Champs Elysées jusqu'à la place de l'Etoile, au pied de l'arc de Triomphe. Avant de passer les troupes en revue, ils se sont figés pour écouter les deux hymnes nationaux.

Le président français et la chancelière allemande ont ensuite déposé ensemble une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, dont ils ont symboliquement ravivé la flamme, sous l'Arc de Triomphe. Une image qui ne manque pas de rappeler celle, plus symbolique encore parce qu'elle fut la première, du président François Mitterrand et du chancelier Helmut Kohl main dans la main sur le site de la bataille de Verdun, le 22 septembre 1984.

"Nous partageons les mêmes valeurs, la même ambition pour l'Europe, la même monnaie", a lancé Nicolas Sarkozy. Et d'ajouter : "Dès lors, il est naturel que s'organise l'association de plus en plus étroite de nos politiques". Angela Merkel a exalté quant à elle la "réconciliation" et l'"amitié" de la France et de l'Allemagne qui permettront, au sein de l'Union européenne, d'affronter de nouveaux défis.

Après la mort l'an dernier du dernier "poilu" français Lazare Ponticelli à l'âge de 110 ans, le Président français a souhaité faire du 11-Novembre "une journée de réconciliation franco-allemande, pour bâtir un avenir partagé".

Cette cérémonie, en présence de 2.000 jeunes lycéens et collégiens franco-allemands, survenait deux jours après le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin, auquel le chef de l'Etat avait participé.

Ecouter aussi :
- L'ambassadeur d'Allemagne en France : "Le temps des ennemis héritiers est révolu" (vidéo)
- Devait-on inviter Angela Merkel pour les commémorations du 11-Novembre ?

NOTRE DOSSIER SPECIAL "LE MUR, 20 ANS APRES"

Pour suivre RTL sur Twitter :
http://twitter.com/RTLFrance

Le groupe RTL sur Facebook :
http://www.facebook.com/RTL

Lire la suite
Commémoration Première Guerre mondiale Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants