1 min de lecture Koh Lanta

Koh-Lanta : retour sur les circonstances de la mort de Gérald

Gérald Babin, 25 ans, participant de la 16e saison de Koh-Lanta, a succombé vendredi à une crise cardiaque lors de la première journée du tournage, sur l'île de Koh Rong, au sud du Cambodge. Il est mort à l'hôpital de la ville où il avait été transporté en urgence. Retour sur ce drame.

Le logo de l'émission de TF1, "Koh Lanta, la revanche des héros"
Le logo de l'émission de TF1, "Koh Lanta, la revanche des héros" Crédit : TF1.fr
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Crampes lors du premier jeu
Selon le quotidien Le Parisien, le jeune homme était né à Fort-de-France (Martinique) et résidait à Villejuif (Val-de-Marne). Une source judiciaire à Paris a indiqué que, le décès ne présentant "aucun caractère suspect", le parquet de Paris n'avait pas été saisi de l'affaire.
  
Décrit comme ayant un physique imposant et athlétique, Gérald Babin avait, comme tous les autres candidats, bénéficié d'une visite médicale lors du processus de sélection des candidats, précise TF1. Avant de participer à l'aventure, les candidats sont notamment soumis à un électrocardiogramme ainsi qu'à un test d'efforts pour les plus de 40 ans. Ils bénéficient en outre sur place d'un encadrement médical très étroit, avec des contrôles réguliers, confirment les témoignages d'anciens participants.
  
Selon les explications d'ALP, Gérald Babin a été pris de crampes lors du premier jeu qui suit l'arrivée des participants sur le site. Il a été pris en charge par le médecin urgentiste de l'émission qui lui a prodigué les premiers soins, avant de décider de l'évacuer.
 Le jeune homme a ensuite été victime d'une série d'arrêts cardiaques durant son transfert vers l'hôpital, où son décès a été constaté.
  
Mélange de télé-réalité et d'aventures, Koh Lanta allie stratégie, survie et épreuves sportives dans des cadres paradisiaques qui alternent entre eaux turquoises, sable blanc et jungle. Les conditions précaires de "survie" dans lesquelles évoluent les candidats font partie du concept et du succès de l'émission : faim, manque d'hygiène, privations diverses, etc. Mais en l'occurrence, ces conditions extrêmes ne peuvent vraisemblablement pas être mises en cause puisque le décès est survenu au premier jour du tournage.

Les chiffres de Koh-Lanta

A Lire :
>
La saison 2013 de Koh-Lanta officiellement annulée
> Le corps du candidat décédé sur le tournage rapatrié à Phnom Penh

Lire la suite
Koh Lanta Culture-loisirs Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants