1 min de lecture Yvelines

Yvelines : les commerçants de la ville d'Issou, cible de canulars, sont à bout

Les habitants et commerçants du village d'Issou sont victimes, depuis deux ans, d'un cyberharcèlement qui nuit au commerce de la commune.

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier
>
Issou, le village français victime de harcèlement Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP | Crédit Média : Agathe Landais RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 5
Agathe Landais
et Clémence Bauduin

La petite blague a assez duré. La petite commune d'Issou, dans les Yvelines, est la cible de blagues et de moqueries au quotidien. La mairie, les commerçants et les habitants du village ont décidé de porter plainte collectivement, pour interpeller le procureur de la République. Tout est parti d'une vidéo, postée il y a deux ans, devenue virale sur internet (à partir de 4 minutes 35 secondes).

Dans cette vidéo, un acteur espagnol est pris d’un énorme fou rire. À un moment donné, les internautes croient entendre "Issou" (Jesus en réalité, le nom du présentateur) dans la vidéo, entre deux éclats de rire. Un gloussement semblable au nom de la ville. Difficile de comprendre pourquoi mais, en quelques heures, le délire collectif commence. Sur Google, les internautes se moquent des habitants de la ville.

"On se fait harceler, ni plus ni moins, par des personnes qui s'amusent", explique Jessica, gérante d'un institut d’esthétique à Issou. Les plaisantins changent le nom des rues, mettent des noms en espagnol pour faire référence à la fameuse vidéo. Puis les choses vont encore plus loin : ils modifient noms et horaires des commerces sur Google. 

À lire aussi
Des lycéens interpellés par les forces de l'ordre jeudi 6 décembre 2018 à Mantes-la-Jolie (Yvelines) Yvelines
Mantes-la-Jolie : le Défenseur des droits ouvre une enquête

Plusieurs plaintes déposées, en vain

"Ils ont marqué que la toiletteuse était définitivement fermée. Elle s'en est rendu compte deux mois après, ça porte préjudice", raconte Jessica, dont le nom a été modifié deux fois. "Il y a une dame dont ils ont indiqué que la maison était un restaurant et qu'il s'appelait 'La Soupe au fion'", poursuit la commerçante.

Mais les commerçants ne peuvent rien y faire. Tous les jours, leur calvaire recommence. Jessica voudrait interpeller directement Google, qui ne fait rien pour les aider. Plusieurs plaintes individuelles ont déjà été déposées, mais aucune n’a été concluante. Aujourd’hui, une trentaine d’habitants d’Issou se rassemblent pour envoyer une plainte collective au procureur de la République.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Cyberharcèlement Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792414867
Yvelines : les commerçants de la ville d'Issou, cible de canulars, sont à bout
Yvelines : les commerçants de la ville d'Issou, cible de canulars, sont à bout
Les habitants et commerçants du village d'Issou sont victimes, depuis deux ans, d'un cyberharcèlement qui nuit au commerce de la commune.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/yvelines-les-commercants-de-la-ville-d-issou-cible-de-canulars-sont-a-bout-7792414867
2018-02-25 15:20:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CviWBhp7CylX7SXeDyXBFg/330v220-2/online/image/2018/0225/7792415066_un-homme-regarde-a-travers-le-rideau-ferme-d-une-vitrine-de-magasin-illustration.jpg