1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alpes-Maritimes : un septuagénaire tue sa femme à coups de couteau
1 min de lecture

Alpes-Maritimes : un septuagénaire tue sa femme à coups de couteau

L'homme de 74 ans s'est rendu de lui-même au commissariat, invoquant une "dispute". Il a été placé en garde à vue.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Floriane Valdayron & AFP

Le bilan des personnes décédées après avoir subi des violences conjugales s'alourdit. À Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, un homme de 74 ans a tué sa femme de 78 ans à coups de couteau, dont l'un à la gorge. Motif : une "dispute", dont l'origine n'est pas encore établie. 

Le meurtrier s'est rendu de lui-même au commissariat de police local dans la matinée. Il a ainsi avoué avoir tué son épouse, avec qui il était marié de longue date et avait eu des enfants. Le corps de sa victime a été découverte ce samedi 28 juillet au domicile du couple par les policiers du commissariat local, a précisé le parquet, confirmant une information de Nice-Matin

L'enquête a été confiée au commissariat d'Antibes et le septuagénaire a été placé en garde à vue. Il devrait ensuite être présenté à un juge d'instruction, après l'ouverture d'une information judiciaire. 

Selon le parquet, le meurtre a provoqué un vif émoi dans le quartier, situé en plein centre-ville ancien de Vallauris. Il faut dire que les violences conjugales passent de moins en moins inaperçues : d'après le ministère de l'Intérieur, 123 femmes sont mortes des mains de leur époux, ex-compagnon ou amant en 2016. Soit une tous les trois jours. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire