2 min de lecture Justice

VIDÉO - Vaste arnaque aux prêts immobiliers, 600 personnes concernées

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête contre "Financière Autrement" qui a depuis déposé le bilan. Le préjudice s'élèverait à 4 millions d'euros.

Une société arnaque ses clients sur leurs prêts immobiliers
Crédit Média : David Arnold, Adrien Nos, Adrien Cadorel/M6 Crédit Image : DR

Une vaste arnaque aux prêts immobiliers a été dénoncée par de nombreux clients. Des dizaines de propriétaires ont porté plainte contre une entreprise qui leur proposait de renégocier le taux d'intérêt de leur emprunt en facturant un forfait de 5.000 euros en moyenne. Or il s'agissait d'une escroquerie. 

Bernard Gérard fait parti de ses clients et pensait avoir trouvé la parade en obtenant le remboursement des intérêts de son son prêt immobilier, indûment versés à sa banque. En décembre 2017, cet habitant de Moselle est contacté par une société financière qui lui propose d'examiner son dossier d'emprunt et lui adresse même une première étude par courrier.

Il concède avoir été aveuglé par les manœuvres de la société "Financière Autrement" : "Cette étude est faite totalement gratuitement. Ensuite vient l'étape du contrat que l'on doit signer avec des sociétés bien précises". 

600 clients concernés en France

Cette entreprise opère toujours de la même manière. Après avoir démarché un client à qui elle propose l'étude de son dossier d'emprunt, la société signale des anomalies dans le contrat avant de convaincre son client de porter réclamation. 

Pour le cas de Bernard, elle assure qu'il peut récupérer près de 17.000 euros, d'autant que l'entreprise jouit d'une flatteuse réputation : "Même UFC Que Choisir avait fait une enquête sur cette société et disait que Financière autrement était une très bonne société".  En réalité, Financière Autrement escroquait ses clients. Au total, ce sexagénaire a du débourser 5.900 euros pour rien. Il décide alors de saisir la justice et apprend que d'autres victimes présumées ont connu pareil sort. 

Selon les information de M6, plus de 600 personnes sont concernées sur l'ensemble du territoire pour un préjudice total qui dépasse les 4 millions d'euros. Elles ont toutes fait appel au même avocat spécialisé, qui rappelle les règles de prudence dans pareil cas : "Voir apparaître une société étrangère est un très mauvais signe. Lorsque l'on vous demande de payer aussitôt que vous signez, c'est totalement proscrit par la loi et considéré comme une arnaque".

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête contre cette société qui a depuis déposé le bilan. 

La rédaction vous recommande