1 min de lecture Jihad

Un jihadiste français expulsé de Turquie, mis en examen et écroué à Paris

Jihadiste présumé parti pour la Syrie en 2013, Amar Felouki a été expulsé mercredi 23 mai par les autorités turques vers la France, où il a été mis en examen puis placé en détention provisoire.

Une vue du quartier spécial "destiné a des détenus concernés par le terrorisme islamiste, hors individus les plus radicaux" à la prison de Lille-Annoeullin
Une vue du quartier spécial "destiné a des détenus concernés par le terrorisme islamiste, hors individus les plus radicaux" à la prison de Lille-Annoeullin Crédit : Sarah ALCALAY/SIPA
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Il se trouve désormais derrière les barreaux français. Amar Felouki, un jihadiste présumé parti pour la Syrie en 2013, détenu depuis en Turquie depuis l'automne dernier, a été expulsé mercredi 23 mai par les autorités turques vers la France. Arrivé sur le sol français, il a été mis en examen puis placé en détention provisoire, a annoncé ce samedi 26 mai une source judiciaire. 

Né en 1991, ce Français originaire du nord de la France était visé depuis 2015 par un mandat d'arrêt décerné par des juges antiterroristes dans le cadre d'une information judiciaire. Il est soupçonné d'avoir combattu dans les rangs du groupe jihadiste Jabhat al-Nosra en Syrie où il s'était rendu courant 2013, selon une source proche du dossier.

A son arrivée sur le sol français, le "revenant" a été immédiatement présenté à un magistrat parisien qui lui a notifié sa mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Il a été écroué. 

À lire aussi
Les membres d'un groupe jihadiste, en Syrie, près d'Alep, le 19 juillet 2012. Syrie
Jihad : un Français qui voulait rejoindre la Syrie en voilier interpellé

Une dizaine de jihadistes français encore en Turquie

Amar Felouki était lié à un groupe de Nordistes impliqués dans une filière jihadiste vers la Syrie, selon la source proche du dossier. L'un d'eux, Lyes Darani, un Franco-Algérien qui avait quitté la France pour la Syrie le 27 juin 2013, était soupçonné d'avoir voulu préparer un attentat à son retour des zones de combat, en août de la même année. La cour d'appel de Paris a confirmé en janvier sa condamnation à une peine de 8 ans d'emprisonnement.

Selon des estimations fournies fin mai à l'AFP par une autre source proche du dossier, 299 jihadistes ont été tués sur le théâtre irako-syrien depuis 2014. Ce chiffre pourrait être toutefois beaucoup plus élevé, les services antiterroristes évaluant à au moins 200 le nombre de décès supplémentaires. 730 adultes et 500 enfants étaient encore sur place d'après un bilan datant de début mars. Il resterait une dizaine de français jihadistes détenus dans les prisons turques, selon la même source.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jihad Turquie Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793542845
Un jihadiste français expulsé de Turquie, mis en examen et écroué à Paris
Un jihadiste français expulsé de Turquie, mis en examen et écroué à Paris
Jihadiste présumé parti pour la Syrie en 2013, Amar Felouki a été expulsé mercredi 23 mai par les autorités turques vers la France, où il a été mis en examen puis placé en détention provisoire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-jihadiste-francais-expulse-de-turquie-mis-en-examen-et-ecroue-a-paris-7793542845
2018-05-26 18:44:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/O2SVfekstXJQ61x8rB4dUQ/330v220-2/online/image/2018/0123/7791950267_une-vue-du-quartier-special-destine-a-des-detenus-concernes-par-le-terrorisme-islamiste-hors-individus-les-plus-radicaux-a-la-prison-de-lille-annoeullin.jpg