1 min de lecture Faits divers

Un CRS grièvement blessé par la chute d'un parpaing

C'est une information RTL que Julien Dumond donnait dès mercredi : un CRS a été grièvement blessé en fin de journée à Noisiel, en Seine-et-Marne. Le policier était en train d'effectuer un contrôle routier près de la gare quand il a reçu un parpaing lancé d'une dizaine de mètres de hauteur par un individu inconnu et en fuite. Cet homme de la 39ème compagnie a été transporté en hélicoptère vers l'hôpital du Kremlin-Bicêtre où son état a été jugé "très sérieux". Le fonctionnaire aurait subi un "enfoncement de la boîte crânienne" et aurait "les membres inférieurs paralysés". Son pronostic vital est engagé.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Chloé Triomphe

Claude Guéant a exprimé son indignation. L'ensemble des syndicats de police a dénoncé une fois de plus une violence gratuite. Même l'union syndicale des magistrats s'est émue de cette agression, ce qui est assez rare. Le nouveau ministre de l'Intérieur se rendra au chevet de la victime ce jeudi soir.


Carte de localisation de Noisiel
Le pavé aurait été "lancé d'un étage situé face à la gare de de Noisiel", où le CRS était en "exercice avec d'autres policiers pour une mission de sécurisation générale", a précisé une source policière. De "nombreux policiers étaient sur place" mercredi soir afin d'"effectuer des recherches" dans l'immeuble où les faits se seraient produits, a ajouté une autre source policière.

"Je veux exprimer toute mon indignation face à cette agression lâche et insupportable qui touche une nouvelle fois un policier en mission au service de  la sécurité des Français, lors d'une opération de sécurisation à Noisiel", a réagi dans un communiqué le nouveau ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Il affirme avoir "d'ores et déjà donné des instructions fermes afin que les investigations soient rapidement menées pour retrouver et interpeller le ou les  auteurs de cette agression". Il "salue" enfin "l'engagement et le professionnalisme des fonctionnaires de police, qui, à l'image de ce policier de la CRS 39, s'engagent, partout sur le territoire, quotidiennement au service de la sécurité de tous les Français".

Dans un communiqué, l'Unsa Police a dénoncé "une fois de plus les violences que subissent quotidiennement les forces de l'ordre dans l'exercice de leurs missions". Le syndicat "dénonce fermement les conditions de plus en plus difficiles dans lesquelles s'effectuent les interventions" et "demande que les auteurs de telles exactions soient lourdement sanctionnés par la justice", a poursuivi le communiqué.

La police judiciaire de Meaux a été saisie de l'enquête.

Lire la suite
Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants