1 min de lecture Info

"Tournantes" de Fontenay-sous-Bois : les accusés "vivent très difficilement ce procès", dit une avocate

RÉACTIONS - Au terme du premier jour d'un nouveau procès dans l'affaire des "tournantes" de Fontenay-sous-Bois, l'un des avocats de la défense fustige le huis-clos accordé à une plaignante.

Cindy Hubert et Jean-Alphonse Richard

Huit hommes sont rejugés depuis ce mardi 26 novembre devant la cour d'assises des mineurs de l'Essonne, pour des viols en réunion commis entre 1999 et 2001. À l'époque, Aurélie et Nina avaient 15 et 16 ans.

En première instance, la Justice n'a pas reconnu les viols dénoncés par Aurélie ; 10 accusés sur 14 ont été acquittés. Aujourd'hui, la jeune femme enceinte n'a pas souhaité se porter partie civile. L'autre, Nina, a demandé un procès à huis clos. 

"Je ne suis pas assez forte", a-t-elle expliqué. Sa requête a été accordée, déclenchant l'ire de Me Clarisse Serre, l'un des avocats de la défense. "On défend des gens qui vivent très difficilement ce procès et l'opprobre qui est jetée sur eux. On regrette qu'il n'y ait pas de publicité qui, en plus, permettait à chacun de se forger sa propre opinion sur un dossier qui ne tient absolument pas", a-t-elle déclaré.

>
"Les accusés vivent difficilement l'opprobre qui est jetée sur eux" Crédit Média : Cindy HUBERT | Durée : | Date :
À lire aussi
Des enfants jouent dans une fontaine pendant une canicule (Illustration) météo
Canicule : Météo France place 21 départements en vigilance orange

Une plaignante qui réclame un huis clos ; une victime présumée absente. "Je n'avais pas envie d'y aller. Au bout d'un moment, il faut tourner la page, ça ne sert à rien de s'acharner. J'ai besoin d'avancer, je suis enceinte de 5 mois, j'ai vraiment d'autres choses à faire. Pour moi, cette histoire c'est du passé", a expliqué Aurélie au micro de RTL.

"J'ai vu des articles, je suis dingue, on nous retraîne dans la boue encore une fois. Jamais tranquille, voir sa photo partout… Qu'on me laisse tranquille faire ma petite vie. Il y a d'autres choses beaucoup plus graves. Après 15 ans, il faut réussir à avancer, peu importe qu'ils aient été condamnés ou pas", a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Justice Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767323992
"Tournantes" de Fontenay-sous-Bois : les accusés "vivent très difficilement ce procès", dit une avocate
"Tournantes" de Fontenay-sous-Bois : les accusés "vivent très difficilement ce procès", dit une avocate
RÉACTIONS - Au terme du premier jour d'un nouveau procès dans l'affaire des "tournantes" de Fontenay-sous-Bois, l'un des avocats de la défense fustige le huis-clos accordé à une plaignante.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tournantes-de-fontenay-sous-bois-les-accuses-vivent-tres-difficilement-l-opprobre-qui-est-jetee-sur-eux-dit-une-avocate-7767323992
2013-11-26 18:41:00