2 min de lecture Faits divers

"Tournantes" de Fontenay : la présumée victime "n'a fait que mentir", dénonce un acquitté

RÉACTION - L'un des acquitté dans l'affaire des "tournantes" de Fontenay dénonce un procès sans preuve, et estime que le juge a instruit uniquement à charge.


La cité des Larris à Fontenay-sous-Bois.
La cité des Larris à Fontenay-sous-Bois. Crédit : Stéphane de Sakutin - AFP
Cindy Hubert et La rédaction numérique de RTL

"C'est une sentence horrible pour les hommes qui sont partis en prison", a réagi un des deux acquittés du procès en appel des "tournantes de Fontenay" samedi au micro de RTL. La veille, six personnes ont été condamnées à des peines d'emprisonnement, pour des viols Ces viols collectifs commis au début des années 2000 dans des cités de Fontenay-sous-Bois dans le Val-de-Marne.

"Franchement, ce n'est fondé sur rien", a estimé cet acquitté qui souhaite conserver l'anonymat. "Je ressens une grosse, grosse injustice. Quelque chose d'inadmissible", a-t-il confié, rappelant que "ce sont des pères de familles, des chefs d'entreprises, qui clament leur innocence depuis le départ".

Une instruction "uniquement à charges"

Selon lui : "Pendant trois semaines, la victime n'a fait que mentir". Il rajoute "qu'il n'y a eu aucune enquête", et dénonce "un juge qui instruit uniquement à charge".

À lire aussi
Bellerive-sur-Allier faits divers
Allier: un homme écroué pour l'enlèvement d'une fillette en 2015

"On est venu nous chercher chez nous, se rappelle cet homme. On nous a dit 'tu as violé quelqu'un', sans nous donner de jours, de date ou de mois. Et cela vaut 4 à 5 ans de prison ça ?", demande-t-il en colère. "Je pense que si elle ne m'avait pas innocenté je serais en prison", a-t-il conclu.

Seuls les viols sur l'une des filles ont été reconnus

Huit hommes étaient jugés devant les assises des mineurs de l'Essonne depuis le 26 novembre. Ils étaient accusés de viols en réunion dans des cités de Fontenay entre 1999 et 2001 sur deux adolescentes, Nina et Aurélie , âgées de 16 et 15 ans au moment des faits.

Comme en première instance, seuls les viols commis sur la première, présente pour assister au verdict, ont été reconnus par la cour, pas ceux allégués par la seconde.

La peine la plus lourde, 6 ans de prison ferme, a été prononcée à l'encontre du seul accusé qui ne comparaissait pas libre. Il avait écopé dans une autre affaire de trente ans de réclusion à l'automne 2012 pour le meurtre de son ancienne compagne. Les cinq autres condamnations s'échelonnent entre 5 ans de prison, dont un avec sursis, et 3 ans, dont 2 avec sursis.

>
"Tournantes" de Fontenay : la présumée victime "n'a fait que mentir", dénonce un acquitté Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767894434
"Tournantes" de Fontenay : la présumée victime "n'a fait que mentir", dénonce un acquitté
"Tournantes" de Fontenay : la présumée victime "n'a fait que mentir", dénonce un acquitté
RÉACTION - L'un des acquitté dans l'affaire des "tournantes" de Fontenay dénonce un procès sans preuve, et estime que le juge a instruit uniquement à charge.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tournantes-de-fontenay-la-presumee-victime-n-a-fait-que-mentir-denonce-un-acquitte-7767894434
2013-12-14 11:25:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/q8DKurXoDv7Cipt7cID7OA/330v220-2/online/image/2013/1126/7767310776_la-cite-des-larris-a-fontenay-sous-bois.jpg