1 min de lecture Est

Strasbourg : dispositif de sécurité autour des lycées après des menaces sur internet

Un dispositif policier exceptionnel a été déployé autour de lycées de Strasbourg vendredi, à la suite de menaces publiées sur internet.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des voitures de police effectuaient des rondes répétées vendredi autour des lycées strasbourgeois, après des menaces postées sur le forum de jeuxvideo.com. Un internaute explique sur le site qu'il a l'intention de commettre un massacre dans un établissement scolaire de la ville à l'aide d'une arme à feu, selon des informations publiées par Les Dernières nouvelles d'Alsace.

J'habite dans une certaine ville, où se trouve un certain lycée, et vendredi, je laisse ma trace dans l'histoire.

Un internaute strasbourgeois
Partager la citation

"J'habite dans une certaine ville, où se trouve un certain lycée, et vendredi, je laisse ma trace dans l'histoire", a écrit cet inconnu dans un message intitulé "Tout s'arrête bientôt", posté mardi soir. "La vie de beaucoup de gens, dont la mienne, finira ce jour-là", ajoute l'inconnu, selon le fac-similé du message publié sur le site de Rue89 Strasbourg.

"Mon oncle a un fusil de chasse, j'en ai profité pour lui 'emprunter' son semi-automatique. Je sais comment l'utiliser, et je l'utiliserai croyez-moi", ajoute l'anonyme.

Hier à Paris, un homme s'est suicidé par arme à feu dans une école primaire, relançant le débat sur les contrôles policiers à l'entrée des établissements scolaires. Ce matin, le ministre de l'Intérieur a jugé "difficile" l'installation de détecteurs de métaux à l'intérieur des lycées français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Est Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants