2 min de lecture Info

Salle de shoot : permis de construire adopté, une association s'y oppose

Si le "principe d'installation" d'une salle de consommation de drogue proche de la gare du Nord a été validé, une association a lancé une levée de bouclier.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est une décision qui va faire du bruit. D'ailleurs, l'association "Parents contre la drogue", qui compte 300 membres en France, envisage déjà de déposer un recours suspensif. En cause, la décision du conseil de Paris d'adopter lundi 8 juillet "le principe d'installation" d'une salle de consommation de drogue derrière la gare du Nord à Paris, et son permis de construire.

La "salle de consommation à moindre risque" (SCMR) se situerait au 39 boulevard de la Chapelle, dans le 10e arrondissement. Le site, en contrebas du boulevard, non loin des voies ferrées et du métro aérien, est actuellement occupé par un parking d'une quinzaine de places et un petit bâtiment préfabriqué. Un autre bâtiment préfabriqué d'environ 200m2 doit y être construit à la place pour accueillir entre 100 à 150 par jour. La salle sera gérée par l'association Gaia-Paris et devrait ouvrir sept jours sur sept.

Le maire PS du Xe arrondissement de Paris avait annoncé fin mai que cette salle de consommation, autorisée début février par le gouvernement à titre expérimentale, serait installée derrière la gare du Nord, dans le nord-est de Paris, sur un terrain mis à disposition par la SNCF.

À lire aussi
"L'Obs" consacre un dossier aux "fausses informations" médias
"Fake News" et théories du complot : la pensée progresse en France

Proche de gare du Nord


Mais l'association "Parents contre la drogue", qui dénonce un "trouble juridique", ne compte pas se laisser faire. Elle a déjà déposé un recours devant le Conseil d'Etat et s'étonne que le Conseil de Paris ait délibéré sans attendre la décision du Conseil d'Etat. "La décision du maire de Paris de ne pas attendre que la Haute Assemblée administrative se soit prononcée sur la légalité de cette décision est de nature à troubler la sérénité de la justice", affirme-t-elle dans un communiqué. "On va étudier la question juridique du recours suspensif" en référé.

L'association a également déposé la semaine dernière deux plaintes auprès du Procureur de la République et de la Cour de justice de la République "contre X pouvant être notamment le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine" pour "facilitation et provocation à l'usage illicite de stupéfiants".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Justice Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762995429
Salle de shoot : permis de construire adopté, une association s'y oppose
Salle de shoot : permis de construire adopté, une association s'y oppose
Si le "principe d'installation" d'une salle de consommation de drogue proche de la gare du Nord a été validé, une association a lancé une levée de bouclier.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/salle-de-shoot-permis-de-construire-adopte-une-association-s-y-oppose-7762995429
2013-07-09 18:23:10