1 min de lecture Bretagne

Saint-Brieuc : il laisse le bébé de 18 mois seul pour sortir faire la fête

Furieux de trouver la porte de son appartement défoncée, l'homme est allé se plaindre à la police. C'était en fait l'œuvre des pompiers qui avaient récupéré le bébé de 18 mois qu'il avait enfermé pour sortir faire la fête.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Un homme de 30 ans a été placé en garde à vue à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) dimanche 1er juillet pour délaissement d'enfant et conduite en état d'ivresse, rapporte Ouest France

Tout débute samedi lorsque sa compagne, sur le point de le quitter, lui laisse sa fille de 18 mois pour sortir avec des amies. Mais le suspect a bien l'intention d'aller faire la fête et décide donc d'enfermer le bébé dans l'appartement.

Mais vers 2h30 dans la nuit, la mère appelle la police pour expliquer la situation et pouvoir récupérer sa fille, restée seule plusieurs heures. Rapidement, la police arrive sur place. Les pompiers également présents cassent la porte d'entrée de l'appartement et trouvent l'enfant, en bonne santé.

Tout ne s'arrête pas là puisqu'à 4h30, le suspect se présente au commissariat. Furieux, il explique avoir trouvé la porte de son domicile cassée à son retour de soirée. Pour ne rien arranger, il explique être venu jusqu'au poste en voiture, totalement ivre

À lire aussi
Seine-Saint-Denis
Adolescent tué à Bondy : "c'était un gars en or", témoigne l'un de ses amis

Il est ressorti libre de sa garde à vue. Le procureur devrait prendre une décision pour les poursuites judiciaires, indique Ouest France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Côtes d'Armor Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants