2 min de lecture Italie

Rubygate : Berlusconi attend le verdict

Le verdict du procès Rubygate dans lequel Silvio Berlusconi est accusé d'abus de pouvoir et prostitution de mineur doit tomber ce lundi 24 juin.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi attend ce lundi 24 juin le verdict du tribunal de Milan dans le procès Rubygate. Il est accusé d'abus de pouvoir et prostitution de mineure, une décision qui risque de peser sur la stabilité politique de la péninsule.

"Il existe un lien, officiellement démenti mais tout autre que mystérieux, entre les affaires judiciaires de Berlusconi et le destin du gouvernement" de coalition gauche-droite dirigé par Enrico Letta, le premier de l'après-guerre, a estimé dimanche 23 juin le quotidien La Stampa. Selon ce journal, Silvio Berlusconi a programmé son soutien au gouvernement de coalition comme une protection contre les poursuites judiciaires, mais en l'absence de cette protection "son intérêt à soutenir le gouvernement disparaîtrait".

"Orgies", "bunga-bunga" et Ruby

Entamé en avril 2011, le procès tourne autour des soirées animées, décrites comme des "orgies" par le parquet de Milan. Organisées début 2010 dans la luxueuse villa de Silvio Berlusconi à Arcore, près de Milan, ces fameuses soirées sont aussi appelées "bunga-bunga". La jeune Marocaine Karima El Mahroug, alias "Ruby la voleuse de coeurs", mineure à l'époque, a participé avec d’autres jeunes femmes à ces soirées. Agé de 76 ans, le Cavaliere est poursuivi pour abus de pouvoir et prostitution de mineure


La procureure Ilda Boccassini a demandé une "peine de base de cinq ans"  our le premier chef d'accusation : Silvio Berlusconi, alors Premier ministre, aurait utilisé sa position pour faire libérer la jeune Ruby interpellée à Milan pour un larcin. Cette peine serait "aggravée d'un an" pour avoir rémunéré les prestations sexuelles de cette mineure, un délit en Italie.

À lire aussi
Le pape Benoît XVI dans sa voiture passe devant son frère Georg Ratzinger lors de sa première messe sur la place Saint-Pierre au Vatican le 24 avril 2005. Italie
Vatican : Georg Ratzinger, frère du pape émérite Benoît XVI, est décédé

Ilda Boccassini a assorti son réquisitoire d'une sévère requête d'"interdiction à vie d'exercer toute fonction publique" à l'encontre de l'ex-président du Conseil, sénateur depuis les élections de février.

Berlusconi réclame son acquittement

Pour sa part, la défense du Cavaliere a demandé son acquittement pur et simple. "Silvio Berlusconi doit être acquitté car il n'a commis aucun délit", avait affirmé son avocat Niccolo Ghedini. Il a aussi dénoncé "les préjugés" des juges et du parquet à l'encontre de son célèbre client.

La thèse de Silvio Berlusconi est que des "magistrats rouges" (communistes, ndlr) tentent, en le poursuivant sur le plan juridique, de se substituer aux partis politiques de gauche qui n'ont pas réussi à le battre sur le plan politique.

Le verdict, qui risque d'être peu favorable au Cavaliere selon les pronostics de la presse, arrivera quelques jours à peine après le rejet par la Cour constitutionnelle d'un recours très important pour Silvio Berlusconi, qui cherchait à obtenir l'annulation d'une condamnation pour fraude fiscale (procès Mediaset) risquant de le priver de tout mandat électoral.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Silvio Berlusconi Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants