1 min de lecture Justice

Accusé de viol par son petit-fils puis innocenté, il retourne en prison

Alors qu'il avait été innocenté par son petit-fils, Christian Iacono va devoir retourner en prison à compter du 9 janvier 2012. L'ex-maire de Vence (Alpes-Maritimes) avait été condamné en 2009 pour le viol de son petit-fils Gabriel, mais celui-ci avait retiré ses accusations l'an dernier et Christian Iacono avait été remis en liberté. Âgé de 76 ans, l'ancien édile se dit aujourd'hui sous le choc et annonce que ses avocats vont déposer une demande de requête en révision de sa condamnation. Le parquet de Grasse n'était pas, dans l'immédiat, en mesure de donner d'explication à ce rendez-vous pénitentiaire.

Pierre Thébault et La rédaction numérique de RTL

Une application stricte et presque "brutale" de la loi

Christian Iacono doit revenir en détention puisque sur le papier, sa peine est définitive.

Deux cours d'assises successives l'ont condamné et la cour de cassation, chargée d'examiner uniquement la forme et non le fond de l'affaire, a rejeté son pourvoi.

Le parquet général exige donc que sa peine soit effectuée. : procédure légale, presque logique. Sauf qu'elle semble totalement ignorer le fond du dossier, à savoir le revirement du petit fils intervenu après les deux procès.

Denis Seznec, son petit-fils, et son association France Justice entendent manifester devant la prison le 9 janvier. Les avocats de Christian Iacono pour leur part ont déposé un nouveau recours

Lire la suite
Justice Faits divers Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants