1 min de lecture Marseille

Règlement de comptes à Marseille : une élue dénonce "l'école du crime" dans les quartiers Nord

RÉACTION - Un homme de 25 ans est mort criblé de balles lundi à Marseille. La sénatrice-maire Samia Ghali réclame des moyens supplémentaires pour faire face aux règlements de comptes.

Il s'agirait du 13e règlement de comptes à Marseille depuis le début de l'année.
Il s'agirait du 13e règlement de comptes à Marseille depuis le début de l'année. Crédit : Boris Horvat - AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Louis Pacull

Les tueurs n'ont laissé aucune chance à "Tintin", comme il était appelé à l'Estaque, dans les quartiers Nord de Marseille. Lundi soir vers 22 heures, deux hommes en scooter ont d'abord criblé de balles de 9mm son véhicule avant de le poursuivre, l'abattre dans la rue et de prendre la fuite. La victime, âgée de 25 ans, était connue des services de police.

"Je pense aux habitants des 15e et 16e [arrondissements de Marseille] qui sont encore une fois face à l'horreur, à l'horreur qui est insupportable", a réagi la sénatrice-maire Samia Ghali.

Après ce nouveau règlement de comptes, l'élue se sent confortée dans sa proposition polémique : il y a un an, face à l'insécurité et à la délinquance dans les quartiers Nord, elle avait réclamé le déploiement de l'armée à Marseille. "Un an après jour pour jour, (...) la situation est toujours la même", a-t-elle déploré. "Ceux qui m'ont critiqué [à l'époque] en sont presque à la réclamer aussi aujourd'hui."

Un appel à l'exécutif

Et la sénatrice de lancer un appel au gouvernement. "Il y a bien sûr la question de l'insécurité, de la police et des moyens supplémentaires", a-t-elle expliqué. "La ville montre bien que même si on fait des efforts, il faut les augmenter parce qu'ils ne suffisent pas."

Il faut aider les jeunes en décrochage scolaire

Samia Ghali
Partager la citation
À lire aussi
Samia Ghali est sénatrice des quartiers nord de Marseille. Marseille
Plan anti-drogue : "Un premier pas", salue Samia Ghali sur RTL

"Il faudra aussi apporter des moyens en matière de scolarité", a assuré Samia Ghali. "Quand vous avez un jeune sur deux dans certains quartiers qui sont en décrochage scolaire, il faut les aider. (...) Quand on a 14 ans et qu'on est dans la rue, on n'est plus à l'école de la République mais à l'école du crime."

Le meurtre de "Tintin" est le 13e règlement de comptes mortel recensé à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Bouches-du-rhône Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763908581
Règlement de comptes à Marseille : une élue dénonce "l'école du crime" dans les quartiers Nord
Règlement de comptes à Marseille : une élue dénonce "l'école du crime" dans les quartiers Nord
RÉACTION - Un homme de 25 ans est mort criblé de balles lundi à Marseille. La sénatrice-maire Samia Ghali réclame des moyens supplémentaires pour faire face aux règlements de comptes.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/reglement-de-comptes-a-marseille-une-elue-denonce-l-ecole-du-crime-dans-les-quartiers-nord-7763908581
2013-08-20 07:02:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l0DYR0q3aPVf0eYDFibbYQ/330v220-2/online/image/2013/0820/7763908586_il-s-agirait-du-13e-reglement-de-comptes-a-marseille-depuis-le-debut-de-l-annee.jpg