2 min de lecture Redoine Faïd

Redoine Faïd, un Mesrine entre dissimulation, provocation et vedettariat

PORTRAIT - Le braqueur vedette s'est à nouveau évadé de prison dimanche 1er juillet à l'aide de trois complices. 3.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour tenter de le retrouver.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Redoine Faïd, un Mesrine entre dissimulation, provocation et vedettariat Crédit Image : BENOIT PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Près de 3.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour tenter de retrouver Redoine Faïd. Le braqueur récidiviste s'est évadé dimanche matin de la prison de Réau, en Seine-et-Marne. Spectaculaire évasion : un hélicoptère s'est posé dans la cour d'honneur, trois complices ont découpé des portes à la disqueuse pour accéder au parloir où Faïd se trouvait avec son frère. L'hélicoptère a été retrouvé à Gonesse et on a perdu la trace des fuyards à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Redoine Faïd s'était déjà évadé il y a 5 ans de la prison de Sequedin, dans le Nord. À l'époque, sa cavale avait duré un mois et demi. Le revoilà dans la nature et la police est sur les dents car c'est un homme dangereux. Depuis Jacques Mesrine, la France n'avait pas connu un truand d'une telle envergure cultivant, comme Mesrine, le même goût pour la dissimulation, la provocation et le vedettariat.

Hors la loi depuis l'enfance

Redoine Faid est hors la loi depuis l'enfance. Un premier caddie volé à l'âge de six ans dans un supermarché. Dans sa cité HLM de l'Oise, il gagne vite un surnom : la "terreur de Creil" et met un pied dans la grande délinquance.

Début les années 2000, Faïd est derrière tous les gros braquages de fourgon. Pour l'argent mais encore plus pour l'adrénaline, fasciné par ces opérations éclair. Arrêté, emprisonné, relâché, il affirme alors avoir raccroché, écrit son autobiographie.

Fasciné par Robert De Niro dans "Heat"

À lire aussi
Redoine Faïd à Paris lors de son procès en mars 2016 justice
Redoine Faïd condamné en appel à 28 ans de prison

Il raconte sa fascination pour le film Heat avec De Niro dans lequel il aurait tout appris du braquage des fourgons. Redouane Faïd goûte à la célébrité. Mais replonge dans l'obscurité. 

Des attaques de fourgons de plus en plus violentes. Une policière, Aurélie Fouquet, a été tuée dans une fusillade en 2010. Arrêté, il promet de s'évader. 2013, il se fait la belle de Sequedin. Repris, il avait, depuis, la même idée fixe en tête : s'enfuir et recommencer à braquer.

L'évasion de Redoine Faïd suscite forcément des interrogations sur la sécurité de la prison de Réau. La garde des Sceaux a indiqué dimanche soir qu'il y avait sans doute eu des repérages par des drones. Nicole Belloubet reconnaît une faille : il n'y a pas de filet anti-hélicoptère au-dessus de la cour d'honneur car elle n'est pas accessible aux détenus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Redoine Faïd Faits divers Prisons
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants