1 min de lecture Clément Méric

Mort de Clément Méric : le juge ne retient pas "l'intention d'homicide"

DÉCRYPTAGE - En retenant l'aspect involontaire du crime dont est suspecté le jeune Esteban, le juge d'instruction n'a pas suivi les réquisitions du parquet. La différence est de taille.

Clément Méric en avril 2013, lors d'une manifestation.
Clément Méric en avril 2013, lors d'une manifestation. Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Esteban, principal suspect dans la mort de Clément Méric, a été mis en examen dans la journée de samedi. "Violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner" est le crime retenu par le juge d'instruction à l'encontre du jeune skinhead de 20 ans. Le juge d'instruction n'a donc pas suivi les réquisitions du parquet qui réclamait une mise en examen pour "homicide volontaire".

La rédaction vous recommande

La différence est de taille. Car un éventuel procès sur le chef d'accusation d'homicide volontaire aurait pu déboucher sur une peine de 30 ans de prison. Dans le cas retenu par le juge d'instruction, c'est une peine de 15 ans que risque le suspect.

Le juge estime que le doute doit bénéficier à l'accusé

Agent de sécurité, connu des services de police pour port d'armes, Esteban a reconnu avoir frappé Clément Méric. En revanche, il nie s'être servi de poings américains, une arme blanche de 6ème catégorie dont le port est interdit, que les policiers ont retrouvé chez lui.

À lire aussi
Esteban Morillo et Samuel Dufour, les deux principaux accusés du procès de la mort de Clément Méric procès
Procès Clément Méric : des peines de 7 et 11 ans prononcées contre les skinheads

Le procureur de Paris, François Molins, avait estimé samedi que trois éléments justifiaient de retenir "l'intention d'homicide": la force et la violence des coups portés au jeune homme, les suspicions d'usage d'un poing américain, et la cause de la mort due à plusieurs coups et non à la chute consécutive. Le juge a, quant à lui, estimé que le doute devait bénéficier à Esteban.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Clément Méric Extrême droite Extrême gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762134811
Mort de Clément Méric : le juge ne retient pas "l'intention d'homicide"
Mort de Clément Méric : le juge ne retient pas "l'intention d'homicide"
DÉCRYPTAGE - En retenant l'aspect involontaire du crime dont est suspecté le jeune Esteban, le juge d'instruction n'a pas suivi les réquisitions du parquet. La différence est de taille.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/mort-de-clement-meric-le-juge-d-instruction-n-a-pas-suivi-le-parquet-7762134811
2013-06-09 12:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I8RA9I96VHrG-TQhZgMVHA/330v220-2/online/image/2013/0609/7762134688_clement-meric-en-avril-2013-lors-d-une-manifestation.jpg