1 min de lecture Faits divers

Mort d'Alexia Daval : l'avocat des parents veut de nouvelles analyses ADN

Maître Jean-Marc Florand veut écarter tout lien entre le meurtre d'Alexia Daval et le suicide d'un homme de 38 ans survenu début janvier dans la même commune. Il demande un rapprochement ADN entre les deux affaires.

Maître Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval
Maître Jean-Marc Florand, avocat des parents d'Alexia Daval Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Le meurtre d'Alexia Daval aurait-il un lien avec une affaire de suicide ? C'est la question que se pose maître Jean-Marc Florand, avocat des parents de la jeune femme étranglée par son mari Jonathann. Afin d'écarter tout doute, l'avocat demande de nouvelles analyses ADN sur le corps d'un homme qui s'est suicidé à Esmoulins (Haute-Saône), commune où a été retrouvé la dépouille d'Alexia Daval. Il va déposer cette demande de rapprochement ADN lundi 5 février, précise France 3 Bourgogne Franche-Comté.

L'enquête a conclu au suicide par balle de cet homme de 38 ans, mais l'arme n'a jamais été retrouvée. Des résidus de poudre ont été décelés sur sa manche et sa main droite, mais l'homme n'était pas mort sur le coup. Une hypothèse indique qu'il se serait traîné depuis sa maison jusqu'à son cabanon de jardin et aurait jeté son arme entre temps. Celle-ci aurait été récupérée par les éboueurs et conduite à la décharge, avec les autres détritus, où elle aurait été détruite.

Un homme fragile psychologiquement

Très prudent sur un possible lien entre ces deux affaires, maître Florand estime tout de même que cette mort, survenue début janvier, n'est pas claire et pourrait soulever la question d'une éventuelle complicité avec Jonathann Daval. Si Emmanuel Dupic, procureur de Haute-Saône, a affirmé qu'il ne s'opposerait pas à la demande de l'avocat, il précise que l'homme de 38 ans avait déjà tenté par trois fois de mettre fin à ses jours et qu'il était "fragile psychologiquement". 

"Si les ADN ne matchent pas, fin de l'épisode Esmoulins, fermeture du front. Si elles matchent, cela ouvre un champ des possibles dont on ne sait pas où il aboutira", a expliqué maître Florand à France 3. Si Jonathann Daval a avoué avoir étranglé son épouse Alexia le 27 octobre dernier, il nie avoir brûlé son corps en partie

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers ADN Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants