1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre de Tom dans l'Aisne : la mère du suspect évoque, sur RTL, la schizophrénie de son fils
1 min de lecture

Meurtre de Tom dans l'Aisne : la mère du suspect évoque, sur RTL, la schizophrénie de son fils

DOCUMENT RTL - Pour Marie-Noëlle, si son fils a tué Tom, le jeune garçon de 9 ans retrouvé dans l'Aisne, "c'est qu'il a eu un coup de folie".

Le corps du petit Tom a été découvert dans ce jardin au Hérie-la-Viéville (Aisne), le 29 mai 2018
Le corps du petit Tom a été découvert dans ce jardin au Hérie-la-Viéville (Aisne), le 29 mai 2018
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Le témoignage de Marie-Noëlle, la mère du suspect
01:01
Nicolas Burnens & Léa Stassinet

Le village du Hérie-la-Viéville, dans l'Aisne est encore sous le choc. C'est dans cette commune d'un peu plus de 230 habitants qu'a été découvert mardi 29 mai le corps de Tom, 9 ans, en partie calciné et dénudé. Les enquêteurs pensent que la petite victime aurait été violée. C'est dans ce même village qu'a été arrêté un homme de 27 ans, suspecté d'être l'auteur des faits. 

La rédaction vous recommande

Le suspect, qui refuse pour le moment de répondre aux questions des enquêteurs était toujours en garde à vue ce mercredi matin. Pour sa mère, "il ne l'a pas fait". Sur RTL, Marie-Noëlle affirme que son fils "n'est pas violent et n'aime pas la violence". Elle évoque cependant des crises de schizophrénie, raison pour laquelle le suspect "a été suivi". "S'il a fait ça c'est qu'il a eu un coup de folie", poursuit-elle. 

"Je n'arrive pas à réalise", confie-t-elle. "Il venait à la maison nous donner un coup de main, il était bien. C'est un garçon très gentil, il rend service à tout le monde", martèle la mère du principal suspect, qui estime que son fils a été accusé en raison de l'apparence de ce dernier. "Parce qu'il avait une crête de couleur, qu'il était toujours habillé en jean... Mais l'habit ne fait pas le moine", fustige-t-elle. Marie-Noëlle veut désormais que justice "soit rendue".  Si son fils est reconnu coupable, elle souhaite "qu'il se fasse soigner plutôt que d'aller en prison"

De son côté, la soeur du suspect, qui connaissait très bien l'enfant puisqu'elle avait été sa baby-sitter, s'interroge. "Je ne sais pas quoi en penser. Il était un peu marginal. Il a eu des problèmes, il a déjà fait un séjour en hôpital psychiatrique. La dernière fois que je l’ai vu, c’était dimanche, aux comices agricoles à Saint Richaumont. Il avait l’air bien", a-t-elle confié dans les colonnes du Parisien

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/