1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre d'Angélique : la femme du principal suspect se porte partie civile
1 min de lecture

Meurtre d'Angélique : la femme du principal suspect se porte partie civile

Info RTL INFO RTL - Laeticia Ramault souhaite ainsi accéder au dossier pour comprendre comment son mari a pu passer à l'acte.

Une banderole de soutien pour la famille d'Angélique a été déployée à Wambrechies
Une banderole de soutien pour la famille d'Angélique a été déployée à Wambrechies
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Angélique : la femme du principal suspect se porte partie civile
00:53
Arnaud Tousch & La rédaction numérique de RTL

Elle l'avait qualifié de "monstre". La femme de David Ramault, le principal suspect du meurtre de la petite Angélique, a décidé de se porter partie civile, selon nos informations. Anéantie depuis qu'elle a appris ce qu'avait fait son mari à la fillette de 13 ans, Laeticia Ramault assure que sa vie s'est effondrée. Mais elle espère bien savoir ce qui s'est passé et pour cela, accéder au dossier d'instruction.

La mère de famille a en effet beaucoup de mal à comprendre comment David Ramault, avec qui elle a deux enfants, a pu violer et tuer Angélique avant de cacher son corps. Elle assure se porter partie civile pour ses enfants, et notamment l'aîné, qui connaissait la victime.

David Ramault a quant à lui été transféré mardi 8 mai vers un hôpital psychiatrique pour détenu à Seclin, dans le Nord. Le père de famille était jusque-là incarcéré au quartier d'isolement de la prison de Sequedin.

L'homme de 45 ans avait été interpellé trois jours après le meurtre d'Angélique. Il a été mis en examen pour "séquestration", "viol" et "meurtre sur mineur de moins de 15 ans". Déjà condamné pour "viol" et "agression sexuelle" en 1996, David Ramault était sorti de prison en 2000.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/