2 min de lecture Faits divers

Meurtre d'Angélique : comment les enquêteurs vont explorer le passé du suspect

Les policiers vont se focaliser sur les 18 années séparant la sortie de prison de David Ramault en mars 2000, et le viol suivi du meurtre d'Angélique, dont il a avoué être l'auteur.

Angélique, 13 ans, disparue à Wambrechies, a été retrouvée morte
Angélique, 13 ans, disparue à Wambrechies, a été retrouvée morte Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Dans la commune de Wambrechies, dans le Nord, l'heure est toujours à la stupéfaction. C'est ici qu'habitait Angélique, 13 ans, violée avant d'être tuée, mais également celui qui a avoué le crime. David Ramault était même un voisin de la jeune victime, puisqu'il logeait à deux rues de son immeuble.

Le profil du suspect se dessine peu à peu. L'homme de 45 ans qui a "dit vouloir dire toute la vérité" dès les premières minutes de son audition selon le procureur de la République de Lille, avait déjà été condamné en 1996 pour "viol avec arme sur une mineure de moins de 15 ans", "attentats à la pudeur aggravés" et "vol avec violence".

Placé en détention provisoire en 1994, il était sorti de prison en 2000, sans obligation de soins. Sa condamnation avait entraîné son inscription au fichier des délinquants sexuels et selon le procureur, David Ramault respectait "globalement les obligations" liées à cette inscription. Elles consistaient selon Thierry Pocquet du Haut-Jussé en "une présentation tous les ans aux services de police et le signalement de ses changements d'adresse". 

Ses lieux de loisirs passés au peigne fin

La question que se posent désormais les enquêteurs est de savoir si entre son incarcération et le calvaire qu'il aurait infligé à Angélique, le suspect a fait d'autres victimes. Pour faire toute la lumière sur ces 18 ans, les policiers vont ainsi se pencher sur le passé de David Ramault. Selon Le Parisien, ses lieux de vacances et de loisirs vont être passés au peigne fin.

À lire aussi
Une voiture de police américaine (Illustration) États-Unis
Texas : un enfant de 5 ans abat son frère de 4 ans

Son entourage professionnel sera interrogé tout comme ses amis et sa famille. D'autre part, les enquêteurs éplucheront "les dossiers et synthèses judiciaires afin de trouver des affaires potentiellement similaires", selon nos confrère principalement dans le nord de la France mais aussi en Belgique et au Luxembourg.

Toujours selon les informations du Parisien, l'Office central pour la répression des violences aux personnes sera prochainement saisi par les juges en charge du dossier. Ce service regroupe toutes les affaires non résolues mais aussi "les séries de crimes tels que les viols". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nord Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793235017
Meurtre d'Angélique : comment les enquêteurs vont explorer le passé du suspect
Meurtre d'Angélique : comment les enquêteurs vont explorer le passé du suspect
Les policiers vont se focaliser sur les 18 années séparant la sortie de prison de David Ramault en mars 2000, et le viol suivi du meurtre d'Angélique, dont il a avoué être l'auteur.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurtre-d-angelique-comment-les-enqueteurs-vont-explorer-le-passe-du-suspect-7793235017
2018-05-02 14:47:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_OMngO_R_tz0CqRuFqTqWg/330v220-2/online/image/2018/0429/7793208940_angelique-13-ans-disparue-a-wambrechies-a-ete-retrouvee-morte.jpg