1 min de lecture Faits divers

Meurtre d'Alexia Daval : ce que Jonathann n'a pas encore dit aux enquêteurs

Le 30 janvier dernier, il a avoué avoir tué "par accident" sa femme Alexia. Jonathann Daval devait être entendu par le juge d'instruction ce 1er mars. Le déplacement a été annulé à cause des conditions climatiques.

RTL Matin
Meurtre d'Alexia Daval : ce que Jonathann n'a pas encore dit aux enquêteurs
Crédit Média : Guillaume Chieze Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP

Jonathann Daval n'a livré que des aveux partiels aux enquêteurs. Le 30 janvier dernier, il a reconnu avoir étranglé sa femme, Alexia, en tentant de la maitriser après une violente dispute. Il a avoué également avoir transporté son corps sans vie dans un bois a proximité.

Mais guère plus de détails. Le juge d'instruction qui devait le recevoir jeudi 1er mars attend des éclaircissements sur plusieurs points : quelles étaient les circonstances de ce meurtre ? Quel était l'objet de leur querelle ?

Mais le point crucial reste celui du corps d'Alexia. Était-il seul à le transporter ? Si oui, comment expliquer que celui-ci était partiellement brûlé ? L'informaticien de 34 ans nie avoir tenté de le faire disparaître dans les flammes, mais les relevés scientifiques sont formels.

Son interrogatoire avec le juge d'instruction a été annulé à cause des conditions climatiques. Placé à l'isolement en détention, pour le préserver des autres détenus, l'état psychologique de Jonathann Daval s'est détérioré depuis un mois.

Après la mort de son épouse, il avait organisé une marche blanche et pleuré devant les caméras. Avant d'être interpellé et placé en garde à vue le 29 janvier dernier. Le corps de la jeune femme de 29 ans avait été retrouvé calciné le 30 octobre 2017.

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés