1 min de lecture Faits divers

Meurtre d'Agnès : le collège-lycée Cévenol dans une situation critique

REPORTAGE - Un an et demi après le meurtre d'Agnès Marin, l'établissement qui accueillait la jeune fille et son assassin présumé doit trouver 150.000 euros pour poursuivre son activité.

Le collège-lycée Cévenol, au Chambon-sur-Lignon.
Le collège-lycée Cévenol, au Chambon-sur-Lignon. Crédit : Philippe Desmazes - AFP
Frédéric Perruche et La rédaction numérique de RTL

Le corps d'Agnès avait été retrouvé calciné en novembre 2011. Le procès de son assassin et violeur présumé débute ce mardi matin à 9h devant les assises des mineurs de Haute-Loire.

Un an et demi plus tard, le collège-lycée Cévenol, qu'ils fréquentaient tous les deux, est dans une situation critique. Sa survie est engagée, même si certains élèves ne s'imaginent pas quitter l'établissement. C'est le cas de Chiara, 17 ans. Elle pense tous les jours à Agnès, la benjamine de l'internat, la petite sœur tragiquement disparue.

"Je n'ai jamais pensé partir, je ne m'imaginais pas loin d'ici", confie-t-elle au micro de RTL. "J'avais besoin de personnes qui comprenaient ce que j'étais en train de vivre. Au contraire je dirais plutôt que c'est une cohésion qui s'est créée, c'est une épreuve qu'on a due un peu surmonter tous ensemble."

À lire aussi
Des billets de banque (illustration) justice
Les actualités de 18h - Lotos : un organisateur doit rembourser plus de 2 millions d'euros

150.000 euros à trouver d'ici fin juin

Aujourd'hui, l'établissement est en redressement judiciaire. Il faut trouver 150.000 euros avant fin juin pour espérer poursuivre l'activité. Pas simple, en plein procès. "Ça m'angoisse pour la famille de la petite Agnès, pour mes élèves, pour la réputation [de l'établissement]", s'inquiète André Gast, président du conseil d'administration.

Les effectifs ont diminué d'un tiers : 120 élèves contre 180 il y a deux ans fréquentent toujours l'établissement qui prône l'humanisme, la paix et la tolérance. Un collège-lycée auquel sont très attachés habitants et anciens élèves. "C'est un rayonnement intellectuel, une grande ouverture, une grande liberté d'esprit", raconte Claudine, commerçante au Chambon-sur-Lignon. "C'est une ouverture et une richesse inouïe de passer au collège Cévenol."

Pour trouver les fonds nécessaires à la survie du lycée les communautés protestantes et israélites, ainsi que les anciens élèves ont été sollicités.

>
Meurtre d'Agnès : le collège-lycée Cévenol lutte pour sa survie Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : Frédéric Perruche | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762414625
Meurtre d'Agnès : le collège-lycée Cévenol dans une situation critique
Meurtre d'Agnès : le collège-lycée Cévenol dans une situation critique
REPORTAGE - Un an et demi après le meurtre d'Agnès Marin, l'établissement qui accueillait la jeune fille et son assassin présumé doit trouver 150.000 euros pour poursuivre son activité.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurtre-d-agnes-le-college-lycee-cevenol-dans-une-situation-critique-7762414625
2013-06-18 07:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ymz06RtRN0vYIDXrqLEA4A/330v220-2/online/image/2013/0618/7762414748_le-college-lycee-cevenol-au-chambon-sur-lignon.jpg