1 min de lecture RTL Info

Menacée, la BAC de Grenoble est mise en congé

Des menaces ont été proférées sur les policiers de la brigades anti-criminalité de Grenoble. Conséquences : les effectifs ont été mis en congés d'office. Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé lundi soir avoir déposé plainte pour "injure et diffamation publiques contre la police" contre deux sites Internet hostiles à la police, en marge d'un déplacement au commissariat de Dammarie-les-Lys. Selon lui, le contenu de ces sites "porte atteinte à l'honneur de la police". "Les policiers sont traités de "troupes d'assassins" et la BAC est traitée de "bande armée de criminels", a-t-il précisé. Par ailleurs, les trois policiers de la BAC impliqués dans la fusillade qui a couté la vie à un braqueur, le 16 juillet dernier, ont demandé leur mutation. Une vingtaine d'autres, sur 30, partent plus tôt que prévu en vacances.

Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants