2 min de lecture Faits divers

Lille : un gang de vegans à l'origine de l'attaque d'une poissonnerie ?

Une poissonnerie de Lille (Nord) a été attaquée et taguée par des militants se revendiquant de l'antispécisme. Une attaque similaire avait eu lieu trois jours plus tôt dans une boucherie du centre-ville.

Une poissonnerie (illustration)
Une poissonnerie (illustration) Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Des militants se revendiquant comme antispécistes ont attaqué une poissonnerie de Lille (Nord) dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 mai, rapporte France 3 Hauts-de-France. Cette attaque survient trois jours après des dégradations similaires constatées dans une boucherie du centre-ville.

"Nous sommes arrivés à 6h30 et on s'est aperçus que toutes les vitrines avaient été brisées et le volet roulant tagué", a raconté Albane Haquette, propriétaire de la poissonnerie. L'inscription "Stop au spécisme", en lettres jaunes, a été apposée sur la façade, comme dans la boucherie attaquée en début de semaine. Le spécisme est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les espèces, notamment entre l'être humain et les animaux. 

La gérante affirme avoir repéré sur la vidéosurveillance "un groupe de gens aux allures de casseurs, avec des capuches, gantés, habillés en noir, lancer des pavés". "C'est écoeurant, on ne fait que du poisson de petit bateau et de ligne, on est contre la pêche au chalut, la pêche électrique, on n'est pas une grande surface", s'est indignée Albane Haquette. "On est en démocratie, chacun pense et mange ce qu'il veut, mais véhiculer une telle violence c'est moche".

Une plainte va être déposée

Albane Haquette va déposer plainte, tout comme la gérante de la boucherie attaquée dans la nuit de lundi à mardi. Le préfet du Nord, Michel Lalande, a assuré dans un communiqué "suivre cette affaire avec la plus grande attention".

À lire aussi
La rue Sainte-Catherine à Lyon (Rhône). antisémitisme
Antisémitisme : une plaque à la mémoire des Juifs déportés vandalisée à Lyon

La maire de Lille, Martine Aubry, avait condamné "fermement ces actes de vandalisme inacceptables" dans un communiqué mardi 15 mai après l'attaque de la boucherie, et annoncé que la ville allait se constituer partie civile. Elle devait se rendre sur place dans l'après-midi avec Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France.

Qu'est-ce que le spécisme ?

Le spécisme est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les espèces, et notamment une supériorité de l'être humain. Les antispécistes critiquent l'utilisation de cette position de supériorité supposée par l'être humain pour classer les animaux et en tuer certains.

Ils estiment que l'être humain n'a pas à faire de distinction entre ceux qui méritent d'être protégés, comme animaux de compagnie par exemple (les chats ou les chiens) et ceux voués à la consommation (comme les porcs ou les vaches).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nord Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants