2 min de lecture Complot

Les infos de 7h30 - Var : le médecin écroué pour viols dénonce un complot

Âgé de 67 ans, le médecin varois mis en examen pour viols nie toutes les accusations et dénonce un complot. Pourtant, les policiers n'ont fait aucun lien entre les six victimes.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Var : le médecin écroué pour viols dénonce un complot Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Etienne Baudu édité par Marie Gingault

Dans le Var, un médecin généraliste de 67 ans vient d'être mis en examen et écroué pour viols sur mineurs et personnes vulnérables. L'enquête a débuté il y a plus d'un an après un premier dépôt de plainte d'une victime, qui était mineure à l'époque des faits.

De son côté, le médecin sexagénaire nie en bloc toutes ces accusations et parle même d'un complot. Pourtant, les policiers de Draguignan n'ont pas réussi à établir de liens entre les victimes, qui, toutes, racontent le même calvaire subi dans le secret du cabinet médical, voire même à son domicile. 

Ces dernières expliquent avoir tenté de le repousser pour finalement céder. Un médecin qui profite de son aura de professionnel de santé et qui exerce une certaine emprise sur des patients qui traversent, pour les uns une période de fragilité ou qui se trouvent, pour les autres, dans un état de vulnérabilité. C'est d'ailleurs pourquoi certaines victimes ont mis beaucoup de temps avant d'en parler. Elles étaient mineures au moment des faits, qui remontent, pour les plus anciens, au début des années 90 et pour les plus récents à 2015. 

Six victimes se sont déjà manifestées, les policiers tentent de savoir s'il pourrait y en avoir d'autres. De son côté, le médecin mis en cause a été mis en examen et écroué

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
bateau
Var : il sauve un dauphin coincé dans un filet

Football - Une image qui fera date : 22 joueurs de foot et trois arbitres, genoux à terre et poings levés contre le racisme. C'était mercredi soir au Parc des Princes, avant la reprise du PSG contre les Turcs de Basaksehir. Le match avait été interrompu la veille pour propos racistes.

Coronavirus en France - Le 15 décembre tiendra-t-il ses promesses ? Réponse ce soir avec une conférence de presse de Jean Castex à 18 heures. Pour lever les restrictions, Emmanuel Macron avait fixé le seuil à 5.000 nouveaux cas par jour, on est loin du compte.

Vaccin - L'Agence européenne du médicament a été victime d'une cyberattaque. Celle-ci est chargée de délivrer les autorisations pour les vaccins. Des documents concernant le vaccin Pfizer-BioNtech ont été piratés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Complot Justice Médecine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants