2 min de lecture Aude

Les infos de 6h - Aude : le combat d'un village pour que Louis, 4 ans, reste en France

La mère de Louis est française, son père japonais. Après leur divorce difficile, Marine a ramené son fils en France. Mais aux yeux de la loi nippone, elle a enlevé son enfant, et celui-ci peut être emmené à tout moment à l'aéroport.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Aude : le combat d'un village pour que Louis, 4 ans, reste en France Crédit Image : Capture d'écran / Google Maps | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Patrick Tejero et Léa Stassinet

Une histoire à priori banale : des parents qui divorcent et qui se disputent la garde de leur enfant. Sauf que la mère est française, elle s'appelle Marine et le père est japonais. De leur union est né Louis, au Japon. Mais rapidement, la situation se dégrade.

Marine accuse son mari de la frapper et décide de rentrer en France avec son fils. Mais aux yeux de la loi japonaise, elle a enlevé son enfant. La justice française a également tranché en faveur du père, et d'une minute à l'autre, le petit Louis, 4 ans, peut être emmené par les gendarmes à l'aéroport. À Salles-d'Aude, près de Narbonne, où elle vit aujourd'hui, tout son village se mobilise pour garder l'enfant. 

Les élus, les habitants, et surtout les parents d'élèves se battent pour qu'il reste en France. "On envoie des courriers, des mails partout", témoigne la maman de l'une des meilleures amies de l'enfant. Un soutien qui réconforte Marine : "Je n'imaginais pas qu'il y ait tout le monde comme ça, ça fait du bien". 

La grand-mère de Louis, Vivianne, parle d'un véritable "cauchemar". "Dès que j'entends une voiture, je crois que c'est les gendarmes, c'est le stress permanent. On sait très bien que si l'enfant part, on ne le reverra plus". En effet, si le droit français prévoit un droit de visite pour le papa japonais, il n'en sera pas de même au Japon pour la maman française.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un orage au-dessus de Nice, le 27 juillet 2019 orages
Météo : la côte méditerranéenne menacée par des orages et des pluies violentes

Justice - Un routier avait été pris en photo par un collègue avec un pichet à table et avait été licencié. Finalement, les Prud'hommes ont tranché en sa faveur, mardi 27 août, estimant que son licenciement était illégal.

International - Le Brésil finalement "ouvert" à une aide internationale, après avoir dans un premier temps rejeté l'enveloppe de 20 millions de dollars promis par le G7. Hier matin, le président Jair Bolsonaro exigeait des excuses d'Emmanuel Macron, estimant avoir été insulté. Changement de "ton" ce matin.

Football - Après 2 beaux succès lors des deux premières journées de Ligue 1, l'OL s'est finalement incliné mardi 27 juin, 1-0 face à Montpellier, laissant Rennes seul en tête du championnat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aude Enfants Droit des enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants