1 min de lecture Nantes

Le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne a été retrouvé

L'objet, d'une "valeur inestimable", avait été dérobé au musée Dobrée, à Nantes. Il a été retrouvé par la police dans le secteur de Saint-Nazaire.

Le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne
Le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Le trésor est sauvé. Le reliquaire était introuvable depuis une semaine, mais vient d'être retrouvé par la police dans le secteur de Saint-Nazaire, rapporte Presse Océan. "Il semble en bon état, intact", indique le procureur de la République de Nantes au journal. Dans la nuit de samedi à dimanche 15 avril, la pièce d'orfèvrerie avait été dérobée au musée Dobrée, à Nantes. Après une semaine d'enquête et de perquisitions, deux individus ont été mis en examen et écroués, samedi 21 avril, pour "association de malfaiteurs" et "vol de biens culturels".

Âgés de 22 et 23 ans, les deux suspects nient toute responsabilité dans le vol du reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne. Deux autres individus sont toujours recherchés, indique Presse Océan. Les malfaiteurs ont, lors de leur intrusion au musée Dobrée, dérobé trois objets : cette pièce réalisée en 1514, une statue hindoue dorée et un ensemble de monnaies d'or, est-il détaillé sur le compte Twitter de Loire-Atlantique. Le reliquaire d'Anne de Bretagne était visible du public dans le cadre d'une exposition. Tous ces objets ont été récupérés.

"Les cambrioleurs s'en sont pris à notre patrimoine commun et notamment à une pièce d'une valeur inestimable", a déploré le département dans un communiqué. "Bien plus qu'un symbole, l'écrin du cœur d'Anne de Bretagne appartient à notre histoire. La reine Anne, duchesse de Bretagne, avait souhaité que son cœur soit inhumé auprès de ses parents. Sauvé de la fonte après la Révolution, il est conservé au musée de Dobrée depuis 1886", rappelle-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nantes Histoire de France Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants