2 min de lecture Le journal

Le journal de 18h - Affaire Maëlys : la petite fille a eu la mâchoire fracturée

Les premiers résultats de l'autopsie révèlent que Maëlys a eu la mâchoire fracturée. Les enquêteurs attendent d'autres retours, notamment sur les vêtements de la petite fille.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 18h - Affaire Maëlys : la petite fille a eu la mâchoire fracturée Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette avec Isabelle Choquet et La rédaction numérique de RTL

Le voile se lève sur les causes de la mort de Maëlys. Selon les informations de RTL, la petite fille de huit ans, disparue à la fin de l'été 2017, a eu la mâchoire fracturée. C'est le premier retour de l'expertise menée par les médecins légistes et les scientifiques de la gendarmerie. A-t-elle été victime d'un coup très violent ? C'est probable, mais cet indice n'est pas encore suffisant, à ce stade, pour le prouver.

Cet élément peut être retourné par la défense de Nordahl Lelandais, qui parle lui d'accident. Il peut également évoquer la chute dans le ravin, quand il a abandonné le corps sur les hauteurs. Les enquêteurs attendent d'autres éléments pour étayer cette thèse de coups volontaires. Ils cherchent des traces, des indices sur les vêtements de l'enfant. Il y avait des tâches noirâtres sur les restes de la robe blanche de Maëlys, du sang peut-être. 

Autre retour d'expertise très attendu, celui des sous-vêtements de la fillette. Les experts analysent fibre par fibre, minutieusement, la brassière et la culotte retrouvées en boule près du corps. Les analyses prennent beaucoup de temps, cette pièce essentielle à leurs yeux a passé six mois dans la nature. Le froid, la neige, la boue l'ont fortement dégradée. Les enquêteurs espèrent avoir d'autres éléments avant l'audition de Nordahl Lelandais lundi 19 mars devant le juge d'instruction.

À lire aussi
Les "gilets jaunes" manifestent le 17 novembre 2018 carburants
Les actualités de 12h30 : Édouard Philippe n'a pas convaincu les gilets jaunes

À écouter également dans ce journal :

- Tous les crimes ne seront plus jugés aux Assises. C'est une annonce surprise de la garde des Sceaux Nicole Belloubet.

- La carte judiciaire va être revue et corrigée, les tribunaux d'instance sont amenés à disparaître. 

Salah Abdeslam parle pour la première fois. Il a dédouané une des personnes soupçonnées de l'avoir aidé dans sa cavale. 

- Emmanuel Macron entame ce 9 mars une visite d'État de deux jours en Inde.

- De jeunes parents racontent avoir été abandonnés par l'hôpital de Timone, à Marseille après le décès de leur nourrisson de trois jours. 

- Le Lévothyrox est boudé par les malades de la thyroïde

- Journée "usine morte" chez Ford à Blanquefort. Le groupe américain a fait savoir qu'il n'investirait plus rien sur le site. 

- Donald Trump et Kim Jong-Un vont se voir à la fin du mois de mai pour mettre fin à l'escalade des menaces nucléaires. 

- TF1 et RTL diffuse ce 9 mars le concert des Enfoirés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792560666
Le journal de 18h - Affaire Maëlys : la petite fille a eu la mâchoire fracturée
Le journal de 18h - Affaire Maëlys : la petite fille a eu la mâchoire fracturée
Les premiers résultats de l'autopsie révèlent que Maëlys a eu la mâchoire fracturée. Les enquêteurs attendent d'autres retours, notamment sur les vêtements de la petite fille.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-18h-affaire-maelys-la-petite-fille-a-eu-la-machoire-fracturee-7792560666
2018-03-09 19:05:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Qh0sOcCUfn1cGve9j1HqzA/330v220-2/online/image/2018/0302/7792477164_une-femme-depose-des-fleurs-au-memorial-pour-la-petite-maelys-a-pont-de-beauvoisin-le-15-fevrier-2018.jpg