1 min de lecture Le Havre

Le Havre : un couple incarcéré après la découverte d'un corps démembré

Le couple a été mis en examen pour assassinat et incarcéré, ce samedi 17 mars. Ils nient leur participation aux faits.

Un agent de police (photo d'illustration)
Un agent de police (photo d'illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un couple de suspects a été mis en examen pour assassinat et incarcéré samedi 17 mars après la découverte d'un corps calciné et démembré dans un immeuble du Havre (Seine-Maritime), a indiqué le parquet à l'Agence France-Presse. 

"Appartenant à l'entourage de la victime, ils nient leur participation aux faits, mais apparaissent impliqués par plusieurs éléments matériels", a déclaré François Gosselin, procureur de la République du Havre. Il s'agit d'une femme de 29 ans et d'un homme de 39 ans, selon la même source. 

"Une information judiciaire a été ouverte, et ils ont été mis en examen par le juge d'instruction pour assassinat, atteinte à l'intégrité d'un cadavre, et destruction par moyen dangereux (incendie)", a-t-il précisé. "Ils ont été placés en détention provisoire", a conclu le magistrat 

Mardi après-midi, les pompiers avaient découvert le corps à moitié calciné à l'intérieur d'un appartement, avec les jambes et les pieds placés dans un congélateur. La victime, probablement le locataire du logement âgé de 57 ans, présentait des plaies sur le corps ainsi qu'une grosse plaie à la tête et des scies ont été découvertes sur place, selon le parquet. L'enquête avait été confiée au service régional de police judiciaire de Rouen. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Havre Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants