1 min de lecture Bolivie

L'ancienne maire de La Paz recherchée par Interpol

Condamnée à huit ans de prison pour avoir causé préjudice aux finances de la ville de La Paz, l'ex maire Gabriela Candia est actuellement recherchée dans 86 pays par la police internationale (Interpol).

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Interpol recherche dans 86 pays l'ex maire de La Paz, Gabriela Candia, condamnée à huit ans de prison pour avoir causé préjudice aux finances de la municipalité de la capitale bolivienne

Malversations et abus d'influence

"En tant que policiers, nous mettons toutes nos forces non seulement dans le pays mais au niveau international par le biais d'Interpol qui intervient dans les 86 pays avec lesquels nous avons des liens", a déclaré Alberto Aracena, commandant de la Police bolivienne, lors de l'émission catholique diffusée en Bolivie Fides.
Le chef de la police a dit qu'il ignorait si l'ancien maire avait quitté le pays, mais qu'il avait fait cette demande à Interpol au cas où ce serait le cas.
Gabriela - ou Gaby - Candia a été condamnée en juillet à huit ans de prison pour des malversations et abus d'influence alors qu'elle était maire de La Paz entre 1993 et 1995.

L'ex maire clame son innocence

A cette époque, l'ex maire avait autorisé le paiement de 1,6 million de dollars pour des expropriations dans une affaire d'acquisition illégale dans une zone populaire de la capitale pour des terrains qui valaient bien moins cher.
L'ex maire a toujours revendiqué son innocence. C'était une figure connue du Mouvement nationaliste révolutionnaire (MNR), un parti de droite qui a engagé de profondes réformes économiques à partir de 1993 mais qui est actuellement marginalisé sur l'échiquier politique.
Elle a été notamment responsable du secrétariat national des Finances, qui est devenu aujourd'hui le ministère des Finances publiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bolivie Interpol Corruption
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants