2 min de lecture L'heure du crime

L'affaire Alain Lamare: le gendarme tueur

REPLAY - Retour sur l’histoire du gendarme Alain Lamare, que la presse avait surnommé le « tueur fou de l’Oise »

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
L'affaire Alain Lamare: le gendarme tueur Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Emilien Vinee

A la Une ce soir, une affaire qui a créé une véritable psychose dans les environs de la ville et de la forêt de Chantilly, à la fin des années 70. En quelques mois, entre mai 1978 et avril 1979, plusieurs jeunes femmes étaient agressées par un mystérieux tireur. Bilan terrible : Une autostoppeuse abattue, cinq autres tentatives de meurtres, qui marqueront à jamais ses victimes, laissant l’une d’entre elle paralysée à vie.

L’assassin semblait jouer au chat et à la souris avec les forces de l’ordre, se payant même le luxe de leur envoyer des lettres anonymes pour les narguer et aussi pour leur annoncer ses prochains crimes….La presse de l’époque parlait du « tueur fou de l’Oise ».


Au fil des semaines et des mois, ses actes s’aggravent. S’y ajoutent aussi des vols de voitures  retrouvées piégées sur des parking ou dans les rues de villages de la région. Les explosions blessent des policiers et des gendarmes à plusieurs reprises.

Avec une chance incroyable l’homme échappe à plusieurs barrages de gendarmerie et réussit toujours à semer ses poursuivants.

À lire aussi
L'Heure du Crime - Pradel l'heure du crime
Lewis Peschet: l'adolescent meurtrier

Le 8 avril 1979, les soupçons d’un inspecteur de la PJ de Creil et les constatations d’un des anciens chefs du gendarme Alain Lamare, permettront de confondre ce jeune homme de 23 ans, gravement déséquilibré, qui sera considéré comme irresponsables par les psychiatres qui l’ont expertisé.

Il n’y aura donc pas de procès. Alain Lamarre sera interné dans des unités psychiatriques fermées pour malades dangereux. Il s’y trouve toujours aujourd’hui à l’âge de 63 ans.


Dans un instant nous revenons sur l’ensemble de l’affaire avec Daniel Neveu, le policier de Creil, à l’époque, qui nous dira comment il a été convaincu que le tueur fou était bien un gendarme de l’Oise. Et avec le journaliste Alain Hamon qui a suivi l’enquête sur le terrain pour la rédaction d’RTL. Nous donnerons aussi la parole à deux des jeunes femmes agressées à l’époque, pour qui il est bien difficile de tourner la page malgré le temps qui passe…

Nos invités

Alain Hamon, journaliste qui a suivi l’affaire pour RTL à l’époque,  Daniel Neveu, à l'époque inspecteur à la PJ de Creil. 





Lire la suite
L'heure du crime Crime Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants