1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Jura : une mère soupçonnée d'avoir poignardé sa fille de 11 ans
1 min de lecture

Jura : une mère soupçonnée d'avoir poignardé sa fille de 11 ans

Cette femme de 46 ans a frappé sa fille de 4 coups de couteau à la gorge, 2 à la nuque, un à la main et un au niveau du cœur.

À Dampierre (Jura), une femme est soupçonnée d'avoir poignardé sa fille de 11 ans et blessé son autre fille.
À Dampierre (Jura), une femme est soupçonnée d'avoir poignardé sa fille de 11 ans et blessé son autre fille.
Crédit : RTL.fr
AFP

C'est une histoire tragique qui s'est déroulée à Dampierre, dans le Jura. Ce lundi 20 août, une mère est soupçonnée d'avoir tué sa fille de 11 ans de plusieurs coups de couteau, et d'avoir blessé son autre fille d'une vingtaine d'années, a annoncé le parquet. 

"À 7h30, l'aînée de la famille, âgée de 20 ans, selon ses déclarations, a entendu un cri très violent et, en se levant, est tombée nez à nez avec sa mère armée d'un couteau", a relaté à le procureur de la République à Lons-le-Saunier, Jean-Luc Lennon. 

La petite fille a été frappée de 4 coups de couteau à la gorge, 2 à la nuque, un à la main et un au niveau du cœur. C'est sa grande sœur, également blessée par sa mère, qui a alerté les secours. Ceux-ci ont retrouvé la mère au rez-de-chaussée, les veines tranchées. Elle avait perdu beaucoup de sang. La fille aînée a été hospitalisée, mais "son pronostic vital n'est pas engagé", selon M. Lennon. 

Cette femme de 46 ans "serait infirmière", d'après les premières informations. Elle n'a pas encore été entendue et les motifs de l'agression ne sont pas encore connus. "L'hypothèse est une fragilité psychologique de la mère qui reste à confirmer par l'enquête", a indiqué le procureur. En instance de divorce, la femme vivait séparée de son mari. Celui-ci habite à Besançon avec un troisième enfant, un garçon dont l'âge n'a pas été précisé.  

À lire aussi

Le parquet de Lons-le-Saunier devrait se dessaisir de l'enquête, confiée à la brigade de recherches de Dole, au profit du parquet de Besançon, compétent en matière criminelle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/