1 min de lecture Facebook

John McTiernan, menacé de prison mais soutenu sur Facebook

Alors que le réalisateur américain de "Piège de cristal", John McTiernan, est sur le point de purger une peine d'un an de prison, les fans et des journalistes français ont lancé une page Facebook pour le soutenir.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Free John McTiernan" !
Mobilisation, soutien et liberté. Voilà les trois mots d'ordre de cette nouvelle page Facebook : "Free John McTiernan". Mise au monde par des fans et des journalistes français - dont Arnaud Bordas du Figaro Magazine, ainsi que des confrères du Monde, de l'Express, de Studio Ciné Live ou de l'émission Arrêt sur Images - cette page apporte son soutient au réalisateur John McTiernan (Piège de cristal).

Ce qu'ils veulent avant tout : libérer le réalisateur et tenter de dédramatiser son acte condamné. Qu'a-t-il fait ? Il a menti au FBI lors d'une enquête sur une affaire d'écoutes illégales. Le mensonge c'est vilain, bien sûr, mais ce comité de soutien tient aussi à mettre en avant toutes ces personnalités du cinéma qui n'ont, elles, jamais été inquiétées par la justice. Le réalisateur a donc écopé d'un an de prison et de 100.000 dollars d'amende. Il a jusqu'au 3 avril pour se présenter à la police afin de purger sa peine.

Une page de stars
Peut-être parce que c'est moins facile de se faire entendre quand on est juste fan ou journaliste français, les stars d'Hollywood sont également au rendez-vous. Un casting digne d'une grosse production américaine : les acteurs Samuel L. Jackson et Robert Davi mais aussi les réalisateurs Brad Bird (Les Indestructibles, Mission Impossible 4) et Joe Carnahan (Le Territoire des Loups) auraient rejoint la page d'après les initiateurs.

En plus de ces personnalités fortes du cinéma, la page Facebook ouverte le 7 mars, compte déjà plus de 2 800 abonnés, en seulement deux semaines.

"Rappeler que c'est un cinéaste (...) et pas le diable!"
S'il a refusé "d'intervenir dans l'affaire judiciaire", Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française, il est en revanche prêt à consacrer une rétrospective de l'oeuvre de John McTiernan. Dé-diaboliser le personnage, c'est selon lui le rôle que devra adopter la cinémathèque dans cette rétrospective : "Notre rôle est de rappeler que c'est un cinéaste et un artiste important et ce n'est pas le diable!".

Ses soutiens dénoncent l'injustice qui lui est faite, estimant qu'il "sert de bouc émissaire dans une affaire où des dizaines de stars, producteurs, agents et personnalités hollywoodiennes ont également été impliqués sans jamais être inquiétés par le FBI". "C'est une injustice aussi car cela fait dix ans qu'il est en chômage forcé, ruiné, lessivé et comme le dit Robert Davi, "il me semble qu'il a assez souffert au regard de la faute commise"", conclut Arnaud Bordas.

Lire la suite
Facebook Cinéma Culture-loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759625454
John McTiernan, menacé de prison mais soutenu sur Facebook
John McTiernan, menacé de prison mais soutenu sur Facebook
Alors que le réalisateur américain de "Piège de cristal", John McTiernan, est sur le point de purger une peine d'un an de prison, les fans et des journalistes français ont lancé une page Facebook pour le soutenir.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/john-mctierman-menace-de-prison-mais-soutenu-sur-facebook-7759625454
2013-03-19 12:50:00