2 min de lecture États-Unis

Jodi Arias : le procès qui passionne l'Amérique

DÉCRYPTAGE - Jodi Arias a été reconnue coupable en mai 2013 du meurtre de son petit ami, Travis Alexander, mais ne connaît toujours pas sa sentence. Retour sur une affaire suivie de près par les Américains.

Jodi Arias a été reconnue coupable du meurtre de Travis Alecander en mai 2013.
Jodi Arias a été reconnue coupable du meurtre de Travis Alecander en mai 2013. Crédit : Capture d'écran KSAZ
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Reconnue coupable du meurtre de son petit ami Travis Alexander en mai 2013, Jodi Arias ne sait toujours pas quelle sera sa sentence. Tandis qu'une nouvelle audience vient d'être fixée au 16 septembre 2013, deux possibilités se font jour : la prison à perpétuité ou la peine de mort. Retour sur un procès qui tient en haleine l'Amérique.

Une scène de crime violente

L'affaire Jodi Arias, qui constitue pour le Huffington Post "l'un des plus gros procès depuis que Casey Anthony a été acquittée du meurtre de son enfant", remonte à 2008. Au mois de juin, Travis Alexander est retrouvé mort dans la douche de son domicile de Mesa, en Arizona, victime de 27 coups de couteaux, la gorge tranchée et touché par une balle à la tête.

Originaire de Californie, Jodi Arias est arrêtée puis extradée vers l'Arizona en juillet 2008. Des traces de son ADN ainsi que des empreintes retrouvées au domicile de Travis Alexander ont mis les enquêteurs sur sa trace. Dans une interview donnée en septembre à l'Arizona Republic, le journal local, la jeune femme, aujourd'hui âgée de 33 ans, clame son innocence, avant d'affirmer en juin 2009 qu'elle se trouvait dans la maison lorsque Travis Alexander a été attaqué par deux intrus.

À lire aussi
L'ultra conservateur Mick Mulvaney a été nommé chef de cabinet par intérim de la Maison Blanche. États-Unis
L'ultra conservateur Mick Mulvaney nommé chef de cabinet par intérim de la Maison Blanche

Légitime défense contre crise de jalousie

Dans les mois précédant son procès, Jodi Arias décide finalement de plaider la légitime défense. L'avocate de la défense Jennifer Willmott avance notamment en janvier 2013 que Travis Alexander aurait contraint la jeune femme à des relations sexuelles vaginales, anales et orales. Quelques mois plus tôt, la petite sœur de Jodi Arias, Angela, interrogée par le Huffington Post, a affirmé sur Facebook que sa sœur avait tenté de se défendre face à un acte de violence domestique.

À cette version des faits, l'accusation oppose le portrait d'une "femme jalouse qui a brutalement attaqué Travis Alexander après que celui-ci a essayé de mettre fin à leur relation", comme le résumait CBS en janvier 2013.

Pour Jodi Arias, la mort est "la liberté ultime"

Reconnue coupable le 8 mai 2013 du meurtre de Travis Alexander par un jury composé de 8 hommes et 4 femmes, Jodi Arias affirme préférer la peine de mort, peu de temps après l'annonce du verdict. "J'ai dit il y a plusieurs années que je préférerais être condamnée à mort qu'à de la prison à vie, et c'est toujours vrai aujourd'hui", affirme-t-elle lors d'une interview pour la chaîne KSAZ. "Je crois que la mort est la liberté ultime, donc je préférerais obtenir ma liberté au plus tôt."

Deux semaines après le verdict, un premier jury ne parvient pas à décider de la sentence de Jodi Arias. Une nouvelle audience est donc prévue pour le 16 septembre 2013.

Elle permettra notamment de répondre à deux réclamations de la défense, qui souhaitent restreindre la couverture audiovisuelle de la procédure et demandent que les comptes Twitter des membres du nouveau jury leur soient communiqués. Cette date constituera donc une "nouvelle étape" vers la détermination de la sentence de Jodi Arias, souligne le quotidien américain USA Today.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764067109
Jodi Arias : le procès qui passionne l'Amérique
Jodi Arias : le procès qui passionne l'Amérique
DÉCRYPTAGE - Jodi Arias a été reconnue coupable en mai 2013 du meurtre de son petit ami, Travis Alexander, mais ne connaît toujours pas sa sentence. Retour sur une affaire suivie de près par les Américains.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/jodi-arias-le-proces-qui-passionne-l-amerique-7764067109
2013-08-27 21:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DvDX0UMbxLTI6zvtnXVEyg/330v220-2/online/image/2013/0827/7764070445_jodi-arias-a-ete-reconnue-coupable-du-meurtre-de-travis-alecander-en-mai-2013.jpg