1 min de lecture Faits divers

Jean-Pierre Treiber s'est suicidé dans sa cellule (vidéo)

Jean-Pierre Treiber, soupçonné d'un double meurtre en 2004, a été retrouvé mort dans sa cellule de Fleury-Mérogis (Essonne) samedi matin. "Le corps a été découvert par des surveillants pénitentiaires à 7h à l'occasion d'une ronde", a déclaré Guillaume Didier, le porte-parole de la Chancellerie. Une enquête judiciaire a été ouverte et la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a ordonné parallèlement une enquête administrative. Des inspecteurs de l'administration pénitentiaire devaient se rendre sur place dès samedi matin. Jean-Pierre Treiber, accusé des meurtres de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier en 2004, avait été arrêté à la fin novembre après s'être évadé deux mois et demi plus tôt de la prison d'Auxerre, dans l'Yonne. Il avait 46 ans. Roland Giraud, père de l'une des deux victimes et joint par RTL, s'est dit "effondré".

Chloé Triomphe Journaliste

Jean-Pierre Treiber devait être jugé à partir du 20 avril par la cour d'assises de l'Yonne. Son suicide met fin à l'action de la justice.


L'ancien garde-forestier avait été renvoyé devant les assises d'Auxerre pour "enlèvements et assassinats" alors que la tante de Géraldine Giraud, Marie-Christine Van Kempen, mise en examen pour "complicité d'assassinats", avait elle bénéficié d'un non-lieu.

Malgré des éléments à charge accablants - il avait notamment utilisé les cartes bancaires des deux victimes -, Treiber, écroué depuis le 25 novembre 2004, n'a jamais cessé de clamer son innocence.

Il s'était évadé le 8 septembre 2009 de la maison d'arrêt d'Auxerre et avait été repris le 20 novembre à Melun, au terme d'une cavale rocambolesque dont la forte médiatisation avait été dénoncée par la police et la justice, tournées en dérision. Il était incarcéré à Fleury-Mérogis depuis cette date.
En décembre, lors de son audition devant une juge d'instruction d'Auxerre, Jean-Pierre Treiber s'est expliqué sur la façon dont il s'est évadé, sur ses motivations, indiquant notamment "C'était ça ou je m'accrochais", avait raconté son avocat Me Eric Dupond-Moretti, évoquant un projet suicidaire que son

Ecoutez aussi :
"C'était sur RTL en 2009" : Jean-Pierre Treiber s'évade de prison

Devant le juge, Jean-Pierre Treiber s'explique sur sa cavale

Le voile se lève sur les 74 jours de cavale de Jean-Pierre Treiber (vidéo)

Dans des lettres à son amie, Jean-Pierre Treiber raconte sa cavale dans les bois

Lire la suite
Faits divers Suicide Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5933398564
Jean-Pierre Treiber s'est suicidé dans sa cellule (vidéo)
Jean-Pierre Treiber s'est suicidé dans sa cellule (vidéo)
Jean-Pierre Treiber, soupçonné d'un double meurtre en 2004, a été retrouvé mort dans sa cellule de Fleury-Mérogis (Essonne) samedi matin. "Le corps a été découvert par des surveillants pénitentiaires à 7h à l'occasion d'une ronde", a déclaré Guillaume Didier, le porte-parole de la Chancellerie. Une enquête judiciaire a été ouverte et la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a ordonné parallèlement une enquête administrative. Des inspecteurs de l'administration pénitentiaire devaient se rendre sur place dès samedi matin. Jean-Pierre Treiber, accusé des meurtres de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier en 2004, avait été arrêté à la fin novembre après s'être évadé deux mois et demi plus tôt de la prison d'Auxerre, dans l'Yonne. Il avait 46 ans. Roland Giraud, père de l'une des deux victimes et joint par RTL, s'est dit "effondré".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/jean-pierre-treiber-s-est-suicide-dans-sa-cellule-video-5933398564
2010-02-21 09:30:00