1 min de lecture RTL Info

Dominique de Villepin accuse l'Elysée d'avoir ordonné au parquet de faire appel

Le Parquet a décidé de faire appel du jugement du procès Clearstream dans lequel l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin a été relaxé jeudi, a indiqué vendredi matin le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin. L'ancien Premier ministre a aussitôt accusé Nicolas Sarkozy, partie civile dans le procès, d'avoir fait pression sur le parquet par "acharnement" et par "haine". Pour l'ancien Premier ministre, "le procureur n'a pas l'autorité pour décider et prendre une telle décision. Il y a eu une réunion jeudi à l'Elysée où cette décision a été prise", a-t-il affirmé dans la soirée sur Canal+. "Le président de la République a considéré que la décision de justice n'était pas satisfaisante", a-t-il ajouté. "J'ai été sept ans secrétaire général de l'Elysée. Je connais l'Etat, je connais la fonction publique (...) Je n'ai pas l'ombre d'un doute", a martelé M. de Villepin, assurant tenir l'information de "fonctionnaires de la présidence de la République".

Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants