1 min de lecture Justice

Crash Mirages F1 : un responsable de l'armée de l'air mis en examen

Un rebondissement spectaculaire dans l'enquête sur la collision entre deux avions de chasse, le 10 mars 2003 près de Reims. Les Mirage F1 s'étaient percutés de plein fouet lors d'un exercice de voltige ; les deux pilotes de 32 ans avaient été tués sur le coup. Information RTL : près de huit ans après les faits, l'un des officiers de l'Armée de l'Air, qui encadrait l'exercice ce jour-là, a été mis en examen ce mercredi après-midi pour "homicide involontaire". Il était commandant au sein du Bureau de Sécurité des Vols (BSV). Six autres gradés devraient être convoqués dans les prochains jours.

Georges Brenier Journaliste RTL

La Justice n'avait jusqu'à présent jamais osé s'attaquer à l'Armée. Une enquête préliminaire avait été classée sans suite trois mois seulement après le drame, avant qu'un juge d'instruction, saisi par les familles, n'ordonne un non-lieu.

La chambre de l'instruction près la Cour d'appel de Reims réclamait pourtant ces mises en examen depuis deux ans. Pour ses magistrats, il y a bien eu une "faute caractérisée", qui aurait exposé les pilotes à un "risque d'une particulière gravité".

Lire la suite
Justice Défense Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7648360737
Crash Mirages F1 : un responsable de l'armée de l'air mis en examen
Crash Mirages F1 : un responsable de l'armée de l'air mis en examen
Un rebondissement spectaculaire dans l'enquête sur la collision entre deux avions de chasse, le 10 mars 2003 près de Reims. Les Mirage F1 s'étaient percutés de plein fouet lors d'un exercice de voltige ; les deux pilotes de 32 ans avaient été tués sur le coup. Information RTL : près de huit ans après les faits, l'un des officiers de l'Armée de l'Air, qui encadrait l'exercice ce jour-là, a été mis en examen ce mercredi après-midi pour "homicide involontaire". Il était commandant au sein du Bureau de Sécurité des Vols (BSV). Six autres gradés devraient être convoqués dans les prochains jours.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/crash-mirages-f1-un-responsable-de-l-armee-de-l-air-mis-en-examen-7648360737
2011-01-05 17:06:00