2 min de lecture Faits divers

Côtes-d'Armor : ivre, un chasseur tire en l'air avant de mettre en joue des policiers

VU DANS LA PRESSE - 2 grammes d’alcool par litre dans le sang, un chasseur a tiré en l'air à plusieurs reprises à Saint-Brieuc. Approché par des policiers, il les a menacés, avant d'être maîtrisé par eux.

Un fusil de chasse (illustration).
Un fusil de chasse (illustration). Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

On peut dire qu'il a commencé l'année de manière... explosive ! Le 1er janvier au soir, des habitants du lotissement des Villages à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), entendent de nombreux bruits, qu'ils assimilent à des pétards. Rapidement, il constate néanmoins qu'un habitant tire de nombreux coups de feu. Et préviennent la police, rapporte Ouest-France

Les forces de l'ordre, arrivées sur place, constate que l'homme continue de tirer en direction de la rue avec son fusil de chasse, alors qu'il a devant lui un fourgon criblé de balles. Il est visiblement ivre. Un premier policier sort son arme de service, un second le menace avec un taser

Mais l'homme refuse de lâcher son fusil, et vise les policiers. Ces derniers lui sautent dessus et le désarment. Le tireur, vice-président d'une association de chasse locale, a quelque 2 grammes d'alcool dans le sang. Ses quatre enfants, découverts par les policiers, sont en pleurs "dans une maison sentant l’urine provenant d’une dizaine de chiens de chasse", précise Ouest-France

Les policiers menacés se sont vus prescrire cinq jours d'arrêt de travail. L'homme sera jugé le 20 janvier. Il a mis en avant son état d'ébriété pour justifier son acte, affirmant ne pas avoir "l'habitude de boire de l'alcool fort" et a demandé pardon aux policiers. Il est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de recevoir ses enfants dans l'attente de son jugement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Côtes d'Armor Saint-Brieuc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants