1 min de lecture Faits divers

Charente : visant un chat, un maire blesse un adolescent d'une balle dans la tête

Lundi 5 mars, un adolescent a été touché à la tête, alors qu'il attendait son bus. L'auteur présumé du coup de feu, le maire délégué de Malaville, en Charente, a été placé en garde à vue.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP

La matinée aurait pu tourner au drame. Peu après 7 heures, ce lundi 5 mars, un adolescent de 14 ans a frôlé la mort en attendant le bus qui devait l'amener au collège à Malaville, un village de la commune de Bellevigne non loin d'Angoulême, en Charente. À l'arrêt de bus, le collégien est soudainement atteint à la tête par un projectile

Blessé, l'adolescent est d'abord conduit à l'hôpital de 
Barbezieux-Saint-Hilaire, avant d'être transféré à Bordeaux, rapporte la Charente Libre. Son pronostic vital n'est pas engagé, bien que le projectile soit entré par la nuque. Le collégien devrait être opéré mardi 6 mars.


À l'origine de la blessure à la tête de la victime, la carabine du maire délégué du village. Ce dernier a été placé en garde à vue pour expliquer son geste. Selon plusieurs sources citées par la Charente Libre, l'élu de 57 ans tentait d'empêcher un chat d'approcher ses poules de trop près, en tirant avec sa carabine type 22 long rifle, détaille le journal local. La balle aurait alors ricoché, atteignant l'adolescent. Une enquête a été ouverte.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés