1 min de lecture Poitiers

Brice Hortefeux à Poitiers après les violents heurts de samedi (vidéo)

Brice Hortefeux envisage de demander la dissolution des groupuscules impliqués dans les violences de samedi après-midi, en plein centre ville de Poitiers. Le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'il n'hésiterait pas à appliquer la loi de 1936 contre ces formes de groupes et groupuscules qui saccagent et ne respectent pas les règles. Brice Hortefeux s'exprimait lors d'un déplacement dans cette ville où il a rencontré les commerçants victimes de ces violences. Une manifestation organisée ce week-end par un collectif anti-carcéral a dégénéré, des casseurs brisant une vingtaine de vitrines, des abribus, et des cabines téléphoniques. Huit personnes sur les dix-huit interpellées samedi devaient faire l'objet d'une comparution immédiate lundi après-midi.

Christian Panvert et Vincent Parizot

Dans un communiqué, le porte-parole du l'UMP, Frédéric Lefebvre, a dit attendre "la plus grande fermeté de la justice pour que les dégâts" commis samedi à Poitiers "soient intégralement mis à la charge des voyous".

Le député PS de Seine-Maritime Laurent Fabius a demandé à Brice Hortefeux de s'expliquer sur les exactions commises samedi à Poitiers, se demandant pourquoi les services de sécurité n'ont "pas été alertés".

Le centre-ville de Poitiers filmé par un amateur pendant la manifestation :





Ecouter aussi : Scènes de vandalisme en plein centre de Poitiers (vidéo)

Lire la suite
Poitiers Violence Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants