1 min de lecture Brétigny-sur-Orge

Brétigny : information judiciaire ouverte pour homicides et blessures involontaires

Une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge le 12 juillet.

Une information judiciaire a été ouverte après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge
Une information judiciaire a été ouverte après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet, a indiqué ce mercredi 24 juillet le procureur de la République d'Evry, Eric Lallement.Six personnes sont mortes dans le déraillement du train Intercités 3657, le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge. Parmi elles, deux passagers originaires du Limousin et quatre habitants de l'Essonne, qui se trouvaient sur le quai au moment du drame.

Le basculement d'une éclisse "à l'origine de la catastrophe"

Comme l'avait annoncé la SNCF dès le lendemain du drame, une défaillance matérielle, celle du basculement d'une éclisse au cœur d'un aiguillage, "semble être à l'origine de la catastrophe", selon le procureur. "Les recherches vont se concentrer sur les causes de l'absence, de la rupture et/ou du desserrage des écrous de cette éclisse", a précisé le magistrat.

La responsabilité du conducteur, tout comme l'hypothèse d'un acte de malveillance semblent être aujourd'hui écartées, selon Eric Lallement. "A priori aujourd'hui, l'acte de malveillance est écarté", a-t-il ajouté. "Le basculement de l'éclisse, à quoi est-il dû? Je n'ai pas aujourd'hui d'explication", a poursuivi le procureur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brétigny-sur-Orge Trains Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants