2 min de lecture Marne

Braqueur tué dans la Marne : la garde à vue du bijoutier prolongée

Le procureur de Châlons-en-Champagne a annoncé que la garde à vue du bijoutier, qui a tué un braqueur ce jeudi dans la Marne, a été prolongée de 24 heures.

Le procureur de la République de Châlons-en-Champagne, Christian de Rocquigny, le 29 novembre 2013.
Le procureur de la République de Châlons-en-Champagne, Christian de Rocquigny, le 29 novembre 2013. Crédit : AFP / ALAIN JULIEN
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La garde à vue du bijoutier qui a tué jeudi avec un pistolet un braqueur récidiviste dans son commerce à Sézanne (Marne) a été prolongée vendredi de 24 heures, a annoncé le procureur de Châlons-en-Champagne, Christian de Rocquigny. Ce dernier s'est dessaisi du dossier au profit du pôle de l'instruction de Reims, qui devrait ouvrir samedi matin une information judiciaire.

Le bijoutier de 54 ans a été transféré dans la soirée de vendredi à la section de recherche de la gendarmerie de Reims où il devait passer la nuit avant son défèrement au parquet dans la matinée de samedi. "Je doute que le commerçant soit incarcéré", avait estimé lors d'un point presse le magistrat, même si l'enquête doit encore déterminer si le bijoutier a agi en "état de légitime défense".

Des éléments très précis recueillis lors de l'autopsie

"Pour qu'il y ait légitime défense il faut que l'attaque soit injustifiée, que la riposte soit simultanée et proportionnée", avait rappelé le procureur. Selon les enquêteurs, le bijoutier, qui avait une autorisation préfectorale pour détenir un pistolet automatique, avait tiré alors que le malfaiteur tentait de se saisir de son arme, lors d'un corps à corps.

À lire aussi
Marche blanche en hommage à Julie Douib à Vaires-sur-Marne faits divers
Rassemblements et marche blanche en mémoire de Julie Douib, abattue en Corse

Son agresseur, un braqueur récidiviste âgé de 36 ans condamné notamment deux fois pour vol avec arme par la cour d'assises des mineurs des Yvelines et la cour d'assises du Val-de-Marne, souffrait de troubles du comportement et alternait les séjours en prison avec ceux en établissements psychiatriques, selon son avocat, Me Gérard Zbili.

L'autopsie, réalisée vendredi à l'institut médico-légal de Reims, a confirmé "les éléments très précis recueillis par les caméras de vidéo-surveillance situées dans la bijouterie qui éclairent très bien le déroulé des faits", a-t-on indiqué au parquet de Châlons. "Un ou deux complices", qui attendaient à l'extérieur, avaient pris la fuite à bord d'une voiture qui était garée en double file et étaient toujours activement recherchés vendredi soir par les gendarmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marne Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767440094
Braqueur tué dans la Marne : la garde à vue du bijoutier prolongée
Braqueur tué dans la Marne : la garde à vue du bijoutier prolongée
Le procureur de Châlons-en-Champagne a annoncé que la garde à vue du bijoutier, qui a tué un braqueur ce jeudi dans la Marne, a été prolongée de 24 heures.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/braqueur-tue-dans-la-marne-la-garde-a-vue-du-bijoutier-prolongee-7767440094
2013-11-29 19:36:54
https://cdn-media.rtl.fr/cache/INvUkZq-9neb2h1D99TZFg/330v220-2/online/image/2013/1129/7767440210_le-procureur-de-la-republique-de-chalons-en-champagne-christian-de-rocquigny-le-29-novembre-2013.jpg